L’Oberland Bernois – paradis de la randonnee famille en Suisse

Où peut-on marcher sous une cascade ? prendre le train pour monter à 3 400m d’altitude ? Randonner dans un paysage de Haute Montagne idyllique sans se fatiguer ?

DSC_0186

Bienvenue dans l’Oberland Bernois, en Suisse !

 

DSC_0015

Nous avons passé 5 jours à Lauterbrunnen fin août, j’ai 5 ans et Thibaut 3 ans. Nous avons vécu au paradis (enfin pour nous 😉 ) !! Nous avons fait de la randonnée en famille, mais très accessible et facile, dans un paysage magnifique. Je vais vous expliquer tout ça, ce que nous avons fait et aimé, et pour finir avec quelques détails pratiques.

DSC_0095

Les cascades – Trummelbach et Staubbachfall

DSC_0212Lauterbrunnen est le pays des cascades. Vu les parois qui entourent le village, ce n’est pas très étonnant ! Celle que l’on voit du village est la cascade Staubbachfall. Elle est accessible depuis Lauterbrunnen en un quart d’heure de marche. Puis un chemin bien aménagé permet de passer dessous un bout de la cascade pour aller jusqu’au milieu de Staubbachfall. Cette balade est très facile d’accès, nous l’avons faite le soir dès notre arrivée pour nous dégourdir les jambes de la route ! Cela met dans l’ambiance tout de suite …

DSC_0207Marcher sous une cascade : fait !

DSC_0215A quelques kilomètres de Lauterbrunnen, 5 minutes en voiture ou environ 1h00 ou 1h30 à pied par une route de campagne, on trouve les chutes de Trümmelbach. Classées au patrimoine mondial de l’Unesco, ce sont des cascades souterraines magistrales ! On nous avait prévenus du bruit assourdissant. C’est effectivement bruyant, mais cela ne nous a pas plus dérangé que cela (nous avons mis des boules de chaussettes sur les oreilles fixées par notre tour de cou et le tour est joué !) . C’est également interdit au moins de 4 ans normalement… Bon, nous n’avons rien dit pour Thibaut et il a beaucoup aimé. L’entrée coûte 11 CHF par adulte. Gratuit pour les – 6 ans.

DSC_0225DSC_0235La visite comprend une dizaine de cascades à l’intérieur de la roche. L’observation du travail de l’eau est superbe ! Ça éclabousse gentiment aussi, c’est rigolo. Comme c’est bien organisé (comme partout en Suisse) un ascenseur permet de monter en haut des cascades et de ne faire que descendre pour les admirer. Il faudra quand même encore un peu monter pour voir les plus hautes, mais rien de bien méchant.DSC_0237DSC_0241J’ai trouvé ça très bien, surtout pour une balade par temps maussade. Nous y avons passé environ 1h-1h30 avant de gouter la meringue suisse (c’est pas du tout une spécialité locale mais elle me faisait envie ! ;-))

DSC_0247

La randonnée en balcon entre Grütschalp et Murren via Winterreg

Nous avons marché dans ce sens-là. Nous avons pris le téléphérique à Lauterbrunnen, pour arriver à Grütschalp. De là, nous avons marché jusqu’à Winterreg. Le chemin nécessite normalement 30 minutes, il est facile d’accès, même pour les poussettes. En ce qui nous concerne, on a regardé les trains, ramasser des myrtilles, des bouts de bois, regarder les vaches… Bref, on a dû mettre quasiment 1h 30 pour parcourir la distance, mais bon ce sont les vacances !DSC_0010Arrivés à Winterreg, c’est l’heure de manger !! A côté d’une super aire de jeux ! Papa et Maman se laissent tenter par le resto pour goûter une spécialité locale : les rösti. Ce sont des pommes de terres rapées en gros… L’aire de jeux nous plait beaucoup, il y a une slackline qui nous plait aussi, un trampoline… Bref, c’est un peu le paradis ici… Dur dur de repartir pour marcher jusqu’à Murren… Normalement, 40 minutes sont indiquées, nous avons dû mettre 1h (Papa a porté Thibaut, on a mis le turbo !). Cette partie du chemin est moins intéressante, car le chemin longe vraiment de près le train.

DSC_0016DSC_0024Nous avons ensuite découvert la ville –station de Murren. Une ville sans voiture, c’est très agréable ! De jolis chalets. De belles fleurs. Des aires de jeux… C’est également un départ pour le téléphérique du Schilthorn (nous n’y sommes pas allés) et le départ des base-jumpers. Maman n’a pas voulu que j’aille voir le départ… [Note de Maman : Pour ceux qui ne savent pas, le base jump c’est la discipline qui consiste à sauter en parachute depuis une falaise. Alors au moins le décollage du parapente, on voit la voile, mais là, on les voit juste sauter dans le vide avec un sac à dos… De là, à ce que Thibaut essaie le base jump avec son sac à dos…]. Nous avons profité d’une heure de déambulation dans Murren au moins.

DSC_0043DSC_0052Retour en train ensuite : Murren –> Grütschalp puis téléphérique vers Lauterbrunnen.

DSC_0085 PanoramaDSC_0059DSC_0072Si c’était à refaire, nous ferions la balade dans l’autre sens. La vue ne portera pas vers le massif de la Jungfrau, mais le chemin sera plutôt en descente (alors que là il monte…). L’aire de jeux de Winterreg est souvent présentée comme la meilleure. Moi, j’ai autant aimé celle de First (dont je vais parler plus bas).DSC_0065 Panorama

La randonnée avec vue permanente sur la face Nord de l’Eiger

DSC_0174Nous reprenons le train ce matin, pour nous rendre à Wengen puis de là prendre un téléphérique (très raide) qui monte à Männlichen. Point de départ de notre rando du jour ! En arrivant, déjà on admire la vue et … il y a des jeux ! (c’est pour bien commencer la journée !) .

DSC_0106DSC_0128DSC_0131C’est ensuite parti pour 1h30 de rando (temps indiqué, nous avons dû mettre 2h à 2h30 de marche) pour rejoindre Kleine Scheidegg (où on reprendra le train pour monter au Top of Europe). Le chemin est très bien aménagé et à nouveau accessible aux poussettes (!!!). Nous ne sommes pas tous seuls – des groupes de japonais notamment ; mais le paysage est tellement beau que l’on ne s’en préoccupe pas. La vue sur le massif de la Jungfrau – avec les 3 sommets Eiger, Monch et Jungfrau – est à couper le souffle. La face nord de l’Eiger est un mythe pour les alpinistes, la voir ainsi laisse admiratif de ces alpinistes qui ont réussi à la gravir … [Note de Maman : et donne une furieuse envie de retourner en haute montagne !!]. La vue est également superbe sur Grindelwald (le village de l’autre vallée). On regarde des pistes de ski, mais le paysage n’est pas du tout marqué comme cela peut l’être en France, ici c’est beau ! L’arrivée sur Kleine Scheidegg fait arriver encore plus de monde, un resto et … des jeux ! 😉

DSC_0134

DSC_0145

DSC_0148Cette rando est idéale dans ce sens de parcours, la vue est magnifique sur les hautes montagnes et le chemin est en descente… Parfait !

DSC_0157Randonner dans un paysage de Haute Montagne idyllique sans se fatiguer : Fait !

DSC_0217Le Top of Europe – Jungfraujoch

DSC_0275Au départ de Kleine Scheidegg (après la rando panoramique sur l’Eiger pour nous « acclimater »), nous avons pris le train pour nous enfoncer dans la montagne : l’Eiger… Un arrêt au milieu de la face nord (Eigerwand) et à la mer de glace (Eismeer) avant d’arriver à la jungfraujoch. La gare la plus haute d’Europe à 3 400m ! Les effets de l’altitude peuvent se faire sentir, c’est pour ça que l’on a d’abord randonné à 2000m (pour s’habituer progressivement). Nous n’avons eu aucun effet du mal des montagnes, ni moi ni Thibaut. Par contre, nous avons vu des bébés là haut… ce n’est pas très prudent de monter si haut avec un tout petit… surtout qu’il n’avait pas l’air d’être bolivien ou péruvien !

DSC_0220

Monter en train à 3400m d’altitude : Fait !

DSC_0223Le train à crémaillère monte en une petite heure tout en haut. Cela passe vite et l’excitation d’aller marcher sur le glacier se fait sentir… Ca y est : terminus ! Sur place, on se dirige directement vers le lieu appelé le sphinx : un ascenseur permet de prendre encore 100 m en quelques secondes. On peut alors voir la lumière du jour… et la vue panoramique à 360° ! C’est magique de voir le glacier, les montagnes à portée de mains ! Il y a pas mal de monde sur cet espace, on choisit de sortir toucher la neige directement. Un petit conseil en cas de beau temps : lunettes de soleil impératives. Nous n’en avons pas (elles ont une durée de vie d’à peu près …. 1 journée !), Maman nous a donc donné les siennes (elle en a 2 paires), heureusement, car pour une fois on les a bien gardées sur le nez !

DSC_0225 (2)DSC_0231Le glacier est très aménagé. Pas de crevasse à traverser sur un pont de neige : il y a une piste de luge en bouée, une tyrolienne et un chemin entièrement damé et sécurisé vers un refuge… C’est ce chemin que nous allons parcourir pour s’amuser sur la neige. Nous avons quand même vu une crevasse. Mais c’est sûr que ce glacier est bien plus fermé que la mer de glace que nous avions vu à Chamonix. Cela nous a beaucoup plu de s’amuser à la neige en plein été ! Goûter les fesses dans la neige (enfin assis sur la veste…). Maman nous explique les différents alphabets en lisant les écritures des gens dans la neige !! Moi j’ai écrit ARTHUR, si quelqu’un le lit 😉DSC_0246DSC_0242DSC_0243On s’arrête regarder les expos à l’intérieur sur l’histoire du chemin de fer, très intéressante. On fait l’impasse sur la grotte de glace sculptée car il est un peu tard et on ne veut pas prendre l’avant dernier train (le dernier est à 17h45, le précédent à 16h30 et nous on vise celui de 16h). Impasse aussi sur toutes les boutiques, Maman aurait bien jeté un œil à la boutique Lindt mais bon tant pis !

DSC_0267DSC_02652h de train pour redescendre à Lauterbrunnen, mais on va s’arrêter à Wengen découvrir la ville, boire un coup et … découvrir de nouveaux jeux !

Au final, cela vaut il les 200 CHF- ? C’est quand même une expérience incroyable pour beaucoup. Voir d’aussi près les hautes montagnes et avoir aménagé le glacier rend ce paysage inoubliable pour beaucoup. Avec des enfants, c’est compliqué de leur montrer de tels paysages facilement et sans danger. Donc oui, je conseillerai de le faire malgré le prix (sauf si vous êtes gardien de refuge 😉 ) . Par rapport à l’aiguille du midi du Mont Blanc, l’accessibilité du glacier d’Aletsch fait pencher la balance du côté de la Suisse !

La randonnée au lac Bachalpsee – Grindelwald et First (pour voir la vue typiquement suisse)

DSC_0304Dernière randonnée de notre séjour, au départ de First, dans la vallée de Grindelwald. Depuis Grindelwald, un téléphérique en 3 parties (2 lieux de descente possibles) permettent de rejoindre First. On y retrouve un resto et le départ d’une tyrolienne géante ! Il faut peser 35 kg pour pouvoir la faire… J’ai eu beau manger mon goûter, j’en suis loin !!

DSC_0296La randonnée monte tranquillement par un chemin à nouveau très bien aménagé, puis descend vers le lac. Cette randonnée est un aller-retour, il est possible de faire une boucle pour descendre, mais c’est plus long. L’aller-retour est annoncé à 1h40 de marche, nous avons dû mettre 2h30 à 3h mais c’est bien car Thibaut a pas mal marché.

DSC_0297DSC_0033DSC_0026La vue est à nouveau superbe sur de nouvelles montagnes, moins célèbres, en tout cas on ne les connaissait pas. Le lac offre un panorama avec les cimes en toile de fond digne d’un tableau. Les photos vont parler d’elles-mêmes. C’est juste splendide !!

DSC_0313DSC_0024 (2)DSC_0001DSC_0310Avant de reprendre le téléphérique, on est monté sur la passerelle préparée en partie au-dessus du vide… C’est rigolo, mais nous ne sommes pas particulièrement fan de ce genre d’aménagement. L’autre partie doit longer la falaise au-dessus du vide en verre aussi… Elle était encore en construction, mais cela doit être rigolo aussi !

DSC_0034Pour le goûter, on s’arrête au premier arrêt du téléphérique –Bort . Une aire de jeu de rêve est installée. On y restera 2h à jouer ! Papa et Maman en profitent pour boire une bière, dans le bar juste à côté (et avec une vue plongeante pour nous surveiller !). C’est celle-là notre préférée ! Il est aussi possible de descendre de là jusqu’à Grindelwald en trotti-bike… En gros ce sont de grosses trottinettes 4×4,pour une descente sur une route goudronnée au travers de la montagne . Pour 18 CHF – la trottinette.

DSC_0040Lauterbrunnen, Suisse – mode d’emploi

  • Pour y venir : c’est très facile d’accès pour nous ! à 4h de route seulement. En plus les autoroutes sont soumises à une vignette (40 CHF-) , et ensuite tout est vraiment gratuit (même le tunnel du Saint Gothard que nous avons pris car avec Maman, nous venions d’Italie)
  • Le logement : airbnb ! Nous y avons trouvé un appartement complet pas trop cher (enfin pour la Suisse).
  • Le coût : la Suisse est chère… Une fois le voyage en Suisse choisi, il faut vraiment faire son deuil du coût de la vie, car tout est vraiment cher et cela peut gâcher le plaisir si on y pense trop. Quelques prix : le pass 3J pour le train – 245 CHF ; la pizza en resto – 18 CHF ; la pizza au supermarché – 6 CHF (oui, on est très pizza 😉 ) . Par contre, c’est la bonne période pour y aller, car la conversion avec l’€ est très avantageuse en ce moment ! (0,93€ = 1 CHF) . Pour terminer, beaucoup de choses sont gratuites pour les – 6 ans ! Il faut en profiter tant que les enfants sont petits !
  • Le train et les téléphériques : le site internet est celui de la jungfraujoch. C’est facile d’accès et les contrôleurs / gens des gares sont très serviables pour donner des infos. Il y a les pass 6 Jours et 3 Jours, sachant que dans le 6J il n’y a pas le billet pour le top of Europe qui coute cher ! Il est un peu difficile de voir le cout de chaque billet, il est vraiment plus facile de prendre un pass, car pour profiter de tous les trésors de la région, il faut quasiment prendre tout le temps un train ou un téléphérique. Nous avons pris le 3J, car nous restions 4J pleins sur place…DSC_0273
  • La carte des randonnées : Maman aime bien regarder des topos à l’avance. Ce n’est pas si facile à trouver sur internet, mais ultra facile sur place ! Dans toutes les gares, Offices de tourisme, on retrouve la carte des randonnées. Bien tracés les chemins sont inratables, très difficile de se perdre. La montagne est aménagée, elle est même accessible aux poussettes !! Les randonnées que nous avons faites nous ont permises de voir les différents versants du massif. Si je devais les classer par ordre de préférence : 1. Panoramique sur l’Eiger – 2. Lac de Bachalpsee – 3.les cascades Lauterbrunnen – trummelbach – 4.Winterreg et Murren. Il manque la visite du lieu « Schynige plate », c’est dommage je serai bien y aller écouter du cor des Alpes…

Pour découvrir d’autres récits sur cette magnifique région, rendez-vous chez Voyagista et chez Les Potins du globetrotteurs

 

Cela vous a donné envie d’aller randonner en famille dans l’Oberland Bernois? Je vais bientôt vous raconter la suite, avec la suisse des lacs (un pour chaque langue parlée dans le pays !). Restez connectés et à bientôt  !

DSC_0320

17 commentaires

  1. Merci beaucoup pour les idées! C’est splendide et du coup, j’ai prévu ça pour fin mai sur 6 jours voyage compris! Il me reste à planifier et adapter les balades intérieures. Nous sommes sur Genève depuis 2 ans et on commence à bien barouder avec ma fille de 7 ans pour découvrir ce pays grâce à la randonnée.

    • Merci du message ! J’espère que la météo sera avec vous en mai …
      Il y a plein de chouettes coins à découvrir depuis Genève, côté suisse et français !

      • Je l’espère aussi car pour le moment, ce n’est pas vraiment ca! Mais oui, la region est magnifique pour les randos en tous genres! Je suis en train de regarder pour le pass régional 🙂

  2. Bon mais c’est le rêve absolu cet article ! Je croie que je vais m’en faire un poster Je suis amoureuse !!

    • Merci ! C’est le lieu qui est beau 😉 On garde un excellent souvenir de notre séjour, et on le conseille à tout le monde ! Attention juste au climat. Nous avons eu beaucoup de chance d’avoir du soleil .

  3. Ping :L’art du changement de plan et autres tribulations

  4. Bonjour,
    magnifique reportage! Merci. nous qui sommes de suisse, nous ne sommes jamais allé dans ces endroits.
    Quel appareil photo avez-vous utilisé?

    • Arthur et Thibaut

      Merci à vous de votre lecture ! Peut etre connaissez vous d’autres lieux secrets de Suisse à me conseiller alors ?? (la prochaine fois, on va essayer de découvrir le Cervin…) On utilise un D90 comme appareil. C’est un peu dur de se poser pour prendre des photos avec les enfants, alors elles sont toutes prises “dans le feu de l’action” (et pas aux meilleures heures pour la photo…)!

  5. Moi je suis bluffée par tous les aménagements (sentiers accessibles aux poussettes génial bon moi les miens sont grands maintenant mais c’est rarement le cas sur nos sentiers français) et toutes les airs de jeux toppissimes !!!
    Je garde en réserve ce séjour ça me tente vraiment…..le glacier ouahhh j’adorerai !!!
    Merci pour cette belle découverte…. Superbes photos.

    • Les aménagements sont terribles! Pour ceux qui n’aiment que la nature sauvage, cela ne plaira pas, mais en famille… j’ai adoré!

  6. bon je viens de tout noter !! pas sûre qu’on fera que tout ça :
    1) parce qu’on y restera que 2 jours
    2) parce qu’on a pas votre forme physique (à 3400m tu m’as perdu…)

    mais on va y faire un tour, ton article m’a donné trop envie !

  7. Ping :Milan, chateau Sforzesco - a velo - et Come - en bateau -

  8. Ping :Mais quel sport choisir ?? au #Vitalsport de Decathlon

  9. Whaou, les photos donnent carrément envie. Je ne fais que rêver, mais je le note quand même dans un coin.

    • Le coin est très photogénique ! Ce n’est pas très loin de chez nous, et facilement accessible. Cela mérite vraiment d’être plus connu en France !
      En tout cas, merci de ta visite ici et à bientôt

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !