Découverte des Dolomites en famille : lacs, musées, jeux et baignade !

Pour terminer notre tour des Dolomites, place aux visites plus tranquilles ! On ne fait pas tout le temps des randos fatigantes non plus 🙂 Alors quoi voir quand on ne randonne pas dans les Dolomites ?? Voici nos balades et activités ! Si vous souhaitez quand même nos randos, cliquez par là; et pour notre organisation de ce séjour, c’est par là.

Admirer les lacs des Dolomites

Les lacs de montagne sont souvent réputés, et ceux des Dolomites ne font pas exception ! Ils sont très souvent facilement accessibles. Nous en avons néanmoins vu 2 après une rando : le lago di Sorapis et le lago caldei. Le lac de sorapis, vaut vraiment la marche. Vous retrouverez toutes les infos dans l’article sur les randos.

Lago di Carezza

Petit écrin vert au pied d’une paroi rocheuse, et au milieu d’une forêt, le lac de Carezza est beau. Par contre l’envers du décor fait moins rêver… La route passe au bord. Le parking (payant mais pas très cher) est juste à côté, de l’autre côté de la route. Il y a du monde. Et pour finir, il y a eu une coupe franche de bois (suite à un incendie je crois)…

Cependant, lorsqu’on s’en approche, le lac reste magique par sa beauté, et on ne regrette pas de s’y être arrêté. Nous en avons fait le tour élargi en allant voir un second lac un peu en hauteur (en suivant un sentier bleu). Ce second lac, plus classique est beau aussi, si vous avez le temps.

Lago di Braies

Ce lac est l’exemple de la génération Instagram. Des barques sont louées pour canoter dessus, et vous verrez forcément des tenues et des poses instagrammables ! Outre cela, ce lac se mérite d’un point de vue organisation. Nous avons dormi sur le parking (payant comme toujours), donc pas de souci pour nous, mais sinon, il faut arriver avant 10h ou après 15h. Entre les 2, la route d’accès est fermée. Cela permet de limiter l’affluence sur le site, qui est déjà beaucoup parcouru. Il y a à nouveau beaucoup de monde ! On fait le tour du lac quasi en file indienne…

Lago di Misurina

Le lac de Misurina est bordé par un parking ou la route … 😀 Ca ne fait pas rêver non plus ! Pour autant, ce lac est joli aussi, avec la grande bâtisse au bout, cela donne du cachet au lieu. Nous avons fait des courses et pas de tour de lac cette fois ci, mais c’est également possible de le faire.

Lago di Alleghe

Pour terminer nos visites en bord de lac, le lac d’Alleghe est un peu à l’écart des hauts lieux touristiques, et on y est donc plus tranquille. La ville d’Alleghe borde directement le lac. Pour une balade au bord du lac, je vous conseille d’aller de l’autre côté du lac par rapport à la ville. Tout au bout de la route, vous avez un bord de lac aménagé très agréable. Si la météo le permet, vous pourrez y admirer le lac au pied de la Civetta. Une piste cyclable remonte pendant une quinzaine de km. Nous ne l’avons pas faite, mais cela peut être intéressant.

Visiter des musées

Les musées de l’alpinisme

On ne peut pas aller dans les Dolomites sans penser à l’alpinisme et toute l’histoire qui s’y est passé. Le héros local s’appelle Reinhold Messner, c’est rien de moins que l’un des plus grands alpinistes de l’histoire… C’est un des rares alpinistes à être encore en vie, et il a conçu des musées de la montagne, de l’alpinisme dans divers lieux des Dolomites. Il y a 6 MMM, pour Messner Mountain Museum. Nous avons choisi celui de Plan de Corones car c’était celui qui était sur notre route et qui semblait le plus intéressant. Verdict : c’était intéressant ! Le musée vaut le coup d’œil rien que pour son architecture extérieure, implanté au sein même de la montagne. Pour le contenu du musée, le sujet est tellement vaste, qu’il y aurait pleins d’autres choses à dire que ce que l’on a vu exposé, mais je l’ai trouvé bien quand même.

Le musée de la photo de montagne

Au plan de corones, juste à côté du MMM, on retrouve le musée de la photo de montagne. On a pris le billet couplé des 2 musées pour la journée. On y parle prise de vue en montagne comme son nom l’indique. Et bien on a même préféré ce musée-là ! De très belles images, mais aussi des séquences instructives. Très intéressant. Je vous le conseille !

Dernières recommandations pour monter au plan de corones : il faut y monter en téléphérique. Plusieurs accès sont possibles de tous les côtés de la montagne ! Vérifiez les ouvertures avant de choisir votre côté !  Une fois en haut, vous avez une superbe vue. Ne privilégiez pas forcément un jour de mauvais temps pour y monter (on occupe souvent les jours de pluie au musée), cela vaut aussi le temps dégagé ! Nous étions partis dans les nuages, et il y a eu des éclaircies, qui nous ont ravis !

Se baigner

Des vacances d’été sans baignade, je m’attirerais la foudre des garçons 😀 En plus en van, cela permet de se laver (euh…) . Ainsi, nous avons fait 2 pauses baignades dans notre séjour :

  • Au camping VIDOR, à Pozza di Fassa. Le camping héberge carrément un centre aquatique ! Une grande piscine, 2 gros toboggans, une belle pataugeoire, une piscine à bulles… Bref, c’est canon ! On peut y accéder sans dormir au camping. D’ailleurs, même en dormant au camping, l’entrée est payante (c’est pas donné, mais ça vaut le coup).
  • La piscine extérieure de Valdaora. On l’a choisie car nous avions besoin de nous laver et pas de camping en vue…  Mais elle était super ! Des plongeoirs qui permettent de s’éclater ! Un espace piscine à bulles, cols de cygne et même une piscine à vagues ! C’était super chouette. 

Jouer et se balader !

Le temps était maussade ce jour-là, alors après avoir fait nos courses, on a eu une éclaircie pour découvrir l’espace de jeu le long du Val di Fassa. Il y a une piste cyclable dans cette vallée qui va de Soraga di Fassa à Canazei. Elle avait l’air très sympa (mais notre météo moins…), on a toutefois profité des jeux pour grimper faire un selfie famille en haut de l’araignée… (je te jure, on a de ses idées…) :-p Toute cette vallée avait l’air très sympa à découvrir, mais il est interdit d’y bivouaquer en van (c’est bien écrit partout), du coup on a tracé notre chemin.

L’unique petite promenade que nous avons faite était après avoir joué en haut de notre araignée… Je vois sur google maps, le sentier des marmottes, dans la direction du Passo Sella. Allez go. Bon en fait, c’est plutôt la balade des cascades, et il n’y a aucune trace de marmottes… C’est pas grave, c’est très beau et on s’amuse à grimper autour de la cascade !

J’ai désormais terminé de vous raconter notre séjour dans les Dolomites. Après vous avoir décrit notre voyage globalement, je vous ai raconté nos randonnées et puis ici les découvertes. Cela vous a plu ? C’est une destination qui vous tente ? N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires !

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !