Via Ferrata du roc du vent, dans le Beaufortain

Seconde journée sans enfants de l’été ! 😀 Plus courte, car Thibaut est à l’Office des Sports qui se termine à 17h (Arthur est en stage avec son club de nordique)… Après la belle randonnée à la pointe du midi dans le Bargy, direction le Beaufortain et le cormet de Roselend pour la via ferrata du roc du vent !

Cela fait une éternité que nous n’avons pas fait de via ferrata… Je ne cours pas après, préférant me tenir au rocher. Mais il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis, et j’ai beaucoup aimé celle-ci !

Les idiots heureux ! 😀

L’approche se fait à partir du parking proche du refuge du plan de la lai (FFCAM) et du plan Mya (privé), à deux pas du cormet de roselend. Un grand panneau détaille la via et il n’y a qu’à suivre les indications pour trouver le départ, 45 minutes de marche environ.

C’est là haut qu’on va !

On commence et on n’est pas tout seul… Cette via ferrata est assez connue, car offre un panorama splendide (voir la photo ci dessous) et est relativement accessible. Elle cote AD (pour Assez Difficile), sachant qu’il existe F (facile), PD (peu difficile), AD, D (difficile) , TD (Très difficile) et ED (Extrêmement Difficile).

On aperçoit les gens devant …

Question matériel, vous verrez peut être sur les photos que nous n’avons pas de longes de via ferrata. Nous sommes encordés l’un à l’autre (comme dans la vie, pour le meilleur et pour le pire 😉 ) , et nous posons des points d’assurage entre nous. Si l’un tombe, il emporte l’autre, mais on s’arrête une fois l’équilibre trouvé. Cette via ferrata est super bien équipée en queue de cochon, alors très peu de point nécessaire (juste parfois pour se faire moins suer à passer la corde…).  Pour les lecteurs novices du blog je précise que nous connaissons les techniques d’assurage, nous sommes autonomes en alpinisme/escalade… Donc si vous ne connaissez pas du tout : ne faites pas comme nous 😀 et veillez à votre sécurité en employant un guide. Dernier conseil, ne faites pas (vraiment) pas comme moi : n’oubliez pas de mettre des gants , vos doigts vous remercieront !

Le parcours de la via est découpé en plusieurs tronçons. 10 d’après le plan! Mais j’en compte 6 moi…

  • l’arête de départ. J’ai beaucoup aimé ce parcours, où on longe l’arête, sans être en permanence dans le vide. Qu’un ou deux passages verticaux, rien de difficile, que du beau ! On en sort sur la crête du sommet, où on a admiré des bouquetins vraiment très agiles ! Sur le retour, nous en verrons toute une famille cavaler à proximité immédiate du parcours, juste en dessous de la via !
  • Après une micro marche sur la crête (et notre pause pique-nique 😀 ), passage de descente. Je n’aime pas les descentes. Il faut se retourner, et je ne vois pas où je mets les pieds… Je préfère descendre en rappel que comme ça, mais bon, c’est pas le principe là ! On atteint alors un passage au sein du roc du vent, où il y a une échappatoire. C’est-à-dire que l’on peut arrêter si on souhaite.
  • Le pilier. Une partie verticale, qui ne pose pas grand problème et offre une perspective plus alpine sur la via et un beau panorama sur les lacs de la gittaz et de roselend.
  • Le pont népalais. THE truc de cette via, c’est le passage sur 19m sur un pont népalais. J’avoue ne pas avoir regarder mes pieds pour pas prendre de risques de vertige. Mais j’ai traversé sans souci. Cela bouge un peu, mais pas trop… Pas pire qu’un accrobranche en fait. Nous avons alors accroché notre vache (nom donné à une petite corde/mousqueton que l’on a toujours sur nous) au cable quand même… Cela nous aurait fait un beau vol en cas de chute sinon 😀
  • Descente. Une partie de la descente est cablée, mais pas difficile.
  • Le tunnel . Pour finir et boucler au départ : passage dans un tunnel ! Sans difficultés, si on a pensé à la lampe 😀 (un téléphone, ça suffit largement!)

La via est pour moi juste à la difficulté qu’il faut. Je n’ai jamais été mise en difficulté, et je n’ai que profité de l’ambiance et du paysage. Comme j’adore !

Nous avons eu besoin de 5h30 pour faire toute la boucle (voiture à voiture), nous avons eu un peu d’attente dans la via et la pause pique-nique et la pause photo et la pause machin… 😀 . On n’a pas traîné, mais on ne s’est pas bousculé non plus … 

La pause bouquetins ! Vous le trouvez ?? Ils sont très durs à voir…

Et vous tentés par la via ferrata ou vous en avez déjà fait et vous en avez à nous conseiller ? 

Un commentaire

  1. Ping :Via Ferrata en famille, au lac de la Rosière a Courchevel

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !