Notre voyage en famille au Québec en pratique

Cet été, nous avons choisi de partir découvrir nos cousins outre atlantique québécois ! J’ai préparé tout le séjour avec internet en lisant des blogs et écoutant vos conseils ! 🙂 Avant de rentrer dans le récit de nos différentes aventures, voici le côté pratique de notre voyage !

Comment aller au Québec ?

Nous avons pris l’avion depuis Lyon en vol direct pour Montréal. Nous avons utilisé Air Transat, et cela s’est très bien passé. Nous avons choisi cette compagnie car les horaires nous convenaient mieux… Sinon : j’ai trouvé que le kids club ne sert à rien. Les repas sont assez bons et ils ne donnent pas d’écouteurs (il faut amener les siens). Le voyage retour s’est passé de nuit, et il faut également tout amener (cache yeux, bouchons d’oreilles, etc…). Je trouve ça aussi bien, mais faut juste y penser. Au retour, le personnel n’était pas très sympa et au global ce n’est pas une compagnie que je recommande particulièrement. Si c’est le plus pratique pour vous, ce sera ok, mais pas la peine de la prendre exprès…

Pour se garer à l’aéroport de Lyon, je vous conseille de réserver à l’avance et de comparer les prix des parkings. Nous avons utilisé le robot du P5 et c’est nickel (et moins cher que le P5 classique) !

Au Canada, pas besoin de visa, mais avant de partir, il faudra remplir sur internet un AVE pour chacun des voyageurs. C’est un peu pénible à répéter 4 fois mais c’est facile et (assez) rapide ! Autre détail, il faudra déclarer à la douane tout gâteau / fruit que vous amenez sur le territoire canadien. Si vous amenez du fromage/saucisson, je ne sais pas comment ça se passe… J’ai pris une remarque sur mes 2 rochers coco restant dans mon sac à main, que je n’avais pas déclaré…

Comment se deplacer sur place ?

Place au road trip !

Le plus simple reste la location de voiture, dès que l’on veut sortir des grandes villes. Nous avons loué chez Discount Quebec. Cela a été sans souci. Nous étions passé par le site carigami, pour être sûr d’avoir toutes les assurances nécessaires sans trop en avoir.

La conduite au Québec est simple. Il faut faire attention aux feux rouges qui sont situés après les intersections et non avant comme en France. On s’y fait vite !

Nous avons pris une amende de stationnement, car il est interdit de stationner à moins d’1m50 d’une bouche d’incendie… Nous avons vu la dame mettre le PV qui nous a aussi dit qu’il était interdit de se garer sur le “mauvais côté” de la route. En France, on peut se garer à droite et à gauche de la route, même si on n’est pas dans le bon sens. Pas au Québec. Si vous prenez une amende, je vous conseille de la régler sur place, car ça se complique de la France, car sur internet, les cartes VISA ne sont pas acceptées… J’ai dû faire un mandat postal international pour la payer…

Qu’avons-nous vu ? Itineraire sur place

J’ai élaboré le parcours en suivant les parcours classiques. J’ai fait attention à ne pas avoir à faire trop de route entre chaque étape (car on n’aime pas être en voiture). Voilà pourquoi nous n’avons pas poussé jusqu’en Gaspésie !

  • J1 : Voyage – atterrissage à Montréal à 15h environ (ce qui fait 21h heure française). Nous sommes allés à notre résidence, miam miam et dodo !
  • J2 / J3 : Visite de Montréal
  • J4 : Récupération de la voiture à l’aéroport / Route vers le parc de la Mauricie
  • J5 / J6 : Parc de la Mauricie
  • J7 : Route vers le lac St Jean / Visite du parc des Hautes Gorges de la rivière Bostonnais en route
  • J8 : Visite du Zoo St Félicien
  • J9 : Parc de la pointe Taillon
  • J10 : Route vers le fjord de Saguenay / Visite du musée du fjord à la Baie (face à la baie des Ha ha)
  • J11/J12 : Parc du fjord du Saguenay – secteur Baie Eternité
  • J13 : Route vers Tadoussac / Observation des baleines à Grandes Bergeronnes
  • J14 : Parc du Saguenay – Ste Marguerite, pour les Belugas / Route vers le Charlevoix (St Hilarion) / Visite de Port-au-persil en route
  • J15 : Parc des Grands Jardins
  • J16 : Route vers Québec / En route : Visite de Baie Saint Paul / Visite du parc des chutes de la Montmorency
  • J17 : Visite de Québec – ville
  • J18 : Parc de la Jacques Cartier / Ile d’Orleans
  • J19 : Route vers Montréal / Parc de jeu indoor Funtropolis à Laval
Aperçu du parc de la Jacques Cartier

Je réserve tout à l’avance ce qui ne nous laisse pas de latitude de changement (on n’aime pas chercher nos points de chutes lors du voyage), alors le voyage nous a bien plu comme ça, mais voilà ce qui me semble modifiable :

  • Nous ne sommes pas du tout ville, alors 1 jour à Montréal nous aurait suffi… De même à Québec, le parc de la Jacques Cartier est moins bien que tout ce que l’on a vu avant, alors ce jour peut être économisé.
  • 1 jour de plus à Tadoussac aurait été bienvenu ! Nous avons eu malgré tout la chance de pouvoir observer des baleines malgré le peu de temps sur place.
  • 1 jour de plus dans le Charlevoix aurait permis de découvrir le parc des Hautes Gorges de la rivière Malbaie…
  • Il est possible de gagner un jour aussi au fjord du Saguenay, où un jour permet déjà d’admirer de belles choses.

Ou avons nous dormi ? Nos logements

Nous avons eu 9 logements différents ! Cela demande une certaine logistique pour tout préparer, mais merci l’internet !!

prêt à camper du parc de la Mauricie

J’ai réservé directement sur les sites des parcs les nuits dans les parcs. Nous avons pris des prêts à camper partout. C’est un très bon compromis j’ai trouvé ! Tout confort par rapport à une tente, mais quand même en plein air et dans les parcs.

J’ai réservé fin Janvier/début février pour la fin août. C’était parfois les derniers disponibles, donc il ne faut pas tarder je pense… surtout que les réservations sont ouvertes plus tôt désormais.

Prêt à camper dans les parcs de la Mauricie (parc canada), de la Pointe Taillon (SEPAQ), du fjord du Saguenay (SEPAQ). Au prix du prêt à camper, il faut ajouter le prix d’entrée du parc (Gratuit pour les enfants). Pour les adultes, nous avons payé tous les jours en Mauricie; à la pointe taillon, le camping est en dehors du parc principal, et nous n’avons pas payé pour aller au prêt à camper; au Saguenay, elle ne nous a fait payer qu’un jour…

En terme d’équipements, en Mauricie, pas de frigo ni électricité alors que dans les prêts à camper SEPAQ, si. En Mauricie  douches gratuites et pas en SEPAQ.

Pour les autres logements j’ai tout réservé via booking par praticité. D’ailleurs, si vous voulez un bon de réduction de 10% demandez moi , j’ai encore des codes de disponible!

  • Montréal : résidence Le Sherbrooke. Une grande chambre, sans cuisine. Bien placée dans Montréal.
  • Auberge du Lac St Jean à Roberval : chambre petite, 1 douche partagée pour 6 chambres mais un jacuzzi ouvert à tous et machines à laver le linge/sécher disponibles 🙂
  • Auberge le Perchoir vers La Baie de Saguenay : chambre splendide, cuisine disponible, bon emplacement. On recommande ++++
  • Prêt à camper au camping de Tadoussac : on est les uns sur les autres, douches payantes aussi, bruyant. J’ai pas aimé. Nous avons vu le camping de mer et montagne vers Les grandes bergeronnes, qui offre des emplacements sur le St Laurent de toute beauté.
  • Auberg’inn dans le charlevoix : chambre ok mais pas immense, cuisine extérieure disponible. Les hôtes sont sympas et l’emplacement est surtout très pratique !
  • L’espace St Sauveur à Québec : Appart super ! De l’espace, tout confort. Au top ! Juste pour la voiture : il faut la garer dans un parking la journée, car sinon, la rue est limitée à 90 minutes.

A quel type de nourriture peut on s’attendre ?

Les repas ne sont pas un problème ! Nous avons fait nos courses et cuisiné. Je vous conseille les supermarchés IGA où les rayons étaient plus gourmands que dans les autres supermarchés. Nous faisions des piques-niques quasiment tous les midis. Le soir, on se cuisinait un plat ou un resto/snack quand nous n’avions pas de cuisine.

Le plat québécois par excellence reste la poutine ! Frites avec du fromage et de la sauce brune. C’est pas mauvais 🙂 On peut aussi l’agrémenter de viande…

Nous avons particulièrement apprécié aussi les glaces molles trempées dans le chocolat. Le chocolat forme une coque dure en refroidissant et c’est trop bon !! Les bleuets enrobés de chocolat ont aussi eu du succès et n’ont pas réussi à revenir en France… Les bleuets simples sont délicieux aussi 😀 (ce sont de grosses myrtilles)

Les adeptes de bières se régaleront avec pleins de microbrasseries qui proposent d’excellentes bières !

Vous pouvez passer votre chemin sur le cidre de Port au persil, où vous pourrez acheter 25$CAN une bouteille de 50 cl de cidre (pas meilleur que le cidre breton ) …

Quelques trucs a savoir

Climat en ete

Nous avons eu une excellente météo. Est-ce de la chance ? Je ne sais pas. Nous avions plutôt chaud, avec juste au bord du St Laurent à Tadoussac plus froid. Nous étions en short et t-shirt quasi tout le temps, avec une polaire pour le soir. Vous pouvez voir nos tenues sur les photos ! Au niveau de la pluie, nous n’avons pas été vraiment gêné. Nous prenions la route, ou avons changé pour une activité d’intérieur (musée à la Baie et Funpark le dernier jour – au plus grand bonheur des garçons qui ont béni la pluie 😀 )

pique nique ensoleillé à la pointe taillon. Les parcs sont bien aménagés!

Decalage horaire

Ma grande crainte, car je suis croisée avec une marmotte et que c’est moi qui me lève… A l’aller, pas de souci, Après 2 jours à se réveiller à 5h, le rythme du réveil à 7h revient vite. Il suffit de se coucher tard. Pour le retour, c’est plus dur. Nous avons voyagé dans la nuit du mercredi au jeudi. Nous avons tenu sans nous coucher jusqu’au soir à 20h (nous on a dormi dans la voiture le matin quand même…), où la fatigue aidant, on est tombé. Par contre, ensuite cela a été dur de se coucher avant 0h/2h. Les garçons ont réussi à s’endormir vers 23h la veille de la rentrée. Mais nous, les phares étaient toujours là à 2h… La rentrée fut fatigante ! Cependant, je ne rentrerai pas plus tôt , ce rythme est bien j’ai trouvé.

L’occasion de faire des marshmallows au retour aussi!

Les parcs Sepaq / parc Canada

Les parcs nationaux que nous avons visité sont gérés par deux organismes distincts : les parcs Canada et les parcs SEPAQ (Québec). Ce sont des parcs nationaux dans les deux cas et cela se ressemble pour nous touristes. L’entrée est payante à la journée. Cela peut être inclus dans votre hébergement ou pas. Il y a des pass annuels, rentable si vous restez plus de 9/10 jours en parc. Forcément, parc canada et SEPAQ sont 2 cartes différentes. L’entrée au parc alourdit légèrement le budget, même si les enfants ne paient pas.

Le programme enfant de parc canada est sympa, et ils repartent avec fierté avec leur médaille 🙂 Celui de la SEPAQ a moins plu aux garçons.

D’autres blogs pour preparer votre sejour

Le Québec est une destination facile et beaucoup abordée sur les blogs, vous trouverez pléthore d’infos ! Cependant ma sélection :

Matantea , Nous avons rencontré Annabelle et son blog donne des idées des lieux où se rendre.

Voyages et enfants , la référence… Avec plusieurs récits sur le Québec, cela inspire !

Petites évasions et grandes aventures . Pauline aime le Québec l’hiver… Les astuces sont bonnes quand même.

J’espère que ces quelques infos pourront vous aider ! Maintenant place aux carnets de voyage dans les futurs articles … N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires !

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !