La traversee des dents de Lanfon : rando-escalade au dessus du lac d’Annecy

L’été dernier, les garçons sont partis en colos : on a eu un mercredi de repos en amoureux !! Le choix a été dur : bon resto ou montagne ? La montagne a gagné ! Cela faisait un certain temps que je voulais faire la traversée par les arêtes des dents de Lanfon, je n’étais pas très entraînée à cause de mon entorse, mais let’s go !

On y va tranquille le matin(= quand on est réveillés )! Direction le départ que nous avons choisi : le chalet de l’Aulp. La marche d’approche est plus longue, mais elle offre de beaux points de vue. On monte tranquillement en traversant des troupeaux (attention patous en vue …). On arrive au col entre le roc Lancrenaz et la roche Murraz, qui offre une jolie vue sur le lac d’Annecy. La balade jusque-là est déjà une jolie promenade en famille. De là, on peut grimper assez facilement sur la crête de la roche Murraz.

On poursuit notre approche jusqu’au pied des dents de Lanfon, en passant par le décollage de parapente. C’est beau ! On mange notre casse-croûte avant de se lancer vers 12h30 dans la traversée.

C’est parti, on s’équipe ! Nous avons la corde (trop longue, mais c’est tout ce que l’on a !), des longes, les dégaines, 2 friends (pour que monsieur joue, ce n’est pas nécessaire 🙂 ).

Nous avons suivi l’itinéraire détaillé sur Camp to Camp. Le départ est un peu exposé, pour éviter aux personnes non équipées de s’engager dans la balade. Il n’est pas possible de s’assurer jusqu’à atteindre un câble. Ensuite, un câble permet de rejoindre l’arête après la première dent.

La partie câblée

Je ne suis pas très à l’aise, car peu entraînée, alors on met beaucoup de points pour m’assurer. On ne marchera que peu en corde tendue. Ce n’est pas grave, c’est juste long ! Le paysage est splendide ! La vue sur le lac est juste whaou ! On avance peu à peu. Il n’y a pas trop de gaz, ce que je craignais. On voit parfois le vide au bord d’où on passe, mais rien de méchant pour des pratiquants de la montagne.

Monsieur lit l’itinéraire, madame fait des photos 😀

On rencontre juste deux passages que je trouve difficile : une petite escalade, où n’ayant pas de bras, j’ai du mal à me hisser car j’ai pas de prises de pieds 😀 ; un passage par un trou… Je ne passe pas dans tous les sens, alors il a fallu trouver le bon angle !!

(on voit le chemin sur la gauche)

Super lents, on entend l’orage qui gronde… Oups, faut se bouger les fesses ! Heureusement, il ne vient pas jusque-là. L’horloge avance aussi… Nos gourdes se vident et nos provisions aussi… On arrive au dernier sommet avant d’attaquer la descente !

On traverse déjà un chaos en lapiaz, assez paumatoire, mais on s’en sort ! La descente dans le pierrier ensuite est juste horrible ! Ça glisse terrible ! Cela nous semble long. On arrive enfin au chemin qui permet de longer le pied des dents pour rentrer à la nuit.

Nous avons mis 7h pour faire la traversée. Avec une approche aller / retour de 3h/3h30 en plus (j’ai [encore plus] ralenti au retour car on n’avait plus d’eau !). On voulait faire resto le soir, mais on est arrivés trop tard :-/  On aura quand même une bière et de la tarte au chalet ! Je finis avec un très gros mal de jambes… J’ai du mal à m’asseoir pendant une semaine ! Fichu trou dans lequel il a fallu se glisser ! Ce qui vaudra mon forfait pour le trail de Val Cenis (qui était la semaine suivante), mais c’est pas grave, c’était trop bien comme sortie !

Au final, c’est une très jolie sortie que je conseille … aux pratiquants de la montagne! Pour moi, ce n’est plus de la randonnée. Sans forcément mettre autant de points que nous, il y a quelques passages qui méritent l’assurage. Avez-vous d’autres traversées sympas, comme celle-ci à nous conseiller ?

3 commentaires

  1. Je suis vraiment super heureuse que tu participes à mon article collaboratif avec cette traversée, parce que c’est exactement ce que je recherche! Ton récit me fait pensé à ma première grande voie, aussi une sorte de rando-escalade sur des crêtes. Nous aussi, on a eu l’orage à l’arrivée, et nous aussi on a beaucoup galéré dans la descente… Mais tu découvriras tout ça quand l’article sortira ! ;D

    • On a pas pris l’orage, on a juste eu peur de se le prendre ! Ton article était bien sympa, c’est étonnant que l’on ne soit pas plus nombreux à avoir participé. Les montagnards ne sont pas blogueurs 😉

  2. Ping :Bonne année 2019 !!

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !