Vantrip autour des gorges du Tarn : randos, balades et vautours !

Pont de St chely du tarn

Week end de la pentecôte 2021, on rate un jour d’école (le mardi) pour s’offrir un long week end et partir découvrir les gorges du Tarn et alentour ! On charge le van et c’est parti ! Nous serons rattrapés par le Covid qui ferme la via ferrata que l’on visait (qui était d’ailleurs privée!), une autre via fermée car période de nidification des vautours, le mauvais temps va nous laisser du répit, mais le Tarn est considéré comme en crue, donc pas de location ! Bref, nous ferons des activités simples : visite et rando !

Cet article me permet de participer au rendez vous EnFranceAussi, que je ne présente plus ! Vous trouvez toutes mes participations ici. La boss de ce mois de septembre est Inès du blog Les millet du 62 , qui nous a proposé un thème “Sur la route”. Pour une fois, je n’ai pas trop interprété le thème… On voit le lien direct 😀 Je vous laisse découvrir chez elle, ce que les autres participants au rendez vous ont choisi comme route .

Itineraire, activites et lieu de bivouac

C’est parti, mais ce n’est pas à côté de chez nous en fait 😀 5h de route ! Voici le programme !

  • Jour 1 : Route, balade au lac du bouchet, nuit en bivouac sur le causse au dessus de Sainte Enimie.
  • Jour 2 : Visite de Sainte Enimie, de St Chély sur Tarn, Rando de l’arche de Baus del Biel quasi jusqu’au cinglegros, Nuit en bivouac sur le causse Méjean
  • Jour 3 : Rando des 3 hameaux, Visite de l’aven Armand, Nuit sur le parking de la maison des vautours.
  • Jour 4 : Rando de la corniche des gorges de la Jonte, Visite du point sublime, Nuit en bivouac sur la route sur le causse
  • Jour 5 : route retour avec un arrêt visite au Puy en Velay

Nous avons trouvé les spots dodo sur l’appli Park4Night, comme les autres fois. Nous n’avons eu aucun souci, mais là nous sommes clairement hors saison. Beaucoup de choses sont fermées de toute façon… Nous avons réussi à faire un restaurant quand même, à St Chely du tarn. Un MOF qui propose du type metro, c’est dommage quand même … Donc pas de bonnes adresses à partager !

Pour couper la route, nous avons visité le Puy en Velay et le lac du bouchet; je vous en parlerai dans un prochain article.

Visites au long du roadtrip

Dans les gorges du Tarn, rien que rouler sur la route, la vue est belle ! C’est pourquoi je vous ai mis l’itinéraire sur la carte. L’accès aux gorges est escarpé depuis les causses, heureusement que le van est petit ! Nous ne sommes pas des adeptes du roadtrip, mais là cela s’y prête bien ! Nous sommes arrivés depuis le causse de Sauveterre puis sommes descendus dans les gorges du Tarn avant de remonter sur le causse Méjean. De là, nous sommes redescendus dans les gorges de la Jonte pour ensuite remonter un peu celle du Tarn et remonter sur le causse de Sauveterre ! Ca fait que monter et descendre ! 😀 Avec des beaux panoramas du coup !

Sainte Enimie, village pittoresque dans les gorges du Tarn

J’avais repéré ce village pour commencer la découverte. Bonne pioche ! C’est un joli village médiéval, parfait pour une petite balade historique. Nous avons suivi l’itinéraire proposé par l’office de tourisme dans la ville, c’était très bien ainsi. La source de Burle est très jolie ainsi que les petites ruelles.

Saint Chely sur Tarn, pour le point de vue sur le Tarn

Il faut franchir le pont si photogénique pour se retrouver dans le mini village de St Chély. Là, le tour est très rapide avec la vue sur le pont et la cascade en descendant au bord du Tarn et le moulin de Cenaret. Ce moulin transformé en boutique vaut le coup d’oeil, ce n’est pas commun d’avoir l’eau qui coule dans un bâtiment !

L’aven Armand, pour decouvrir le monde souterrain du coin

Il pleut alors on cherche à se mettre à l’abri ! Une plongée dans le monde souterrain à l’aven armand est bienvenue. L’accès à la grotte se fait par un funiculaire. Les places étant limitées, vous aurez un horaire de descente. Vu qu’il n’y a pas grand monde pour nous, pas besoin de réserver à l’avance, nous passons dans le créneau directement. En bas, la grotte offre de belles stalactites et stalagmites, des piles d’assiettes (kebab ou gâteau à la broche…) et draperies.

J’ai bien aimé le côté un peu vintage assumé de l’aven. Les installations (accueil, etc…) sont vieillissantes et ils ont choisi d’en faire un choix assumé pour une plongée dans la terre et dans l’histoire.

Le point sublime, panorama sur les gorges du Tarn

Avant de quitter les gorges du Tarn, nous avons voulu profiter une dernière fois de la vue. Le point sublime est accessible en voiture facilement. Le panorama est juste au bord du parking ! Cela n’enlève pas que la vue est sublime (comme son nom l’indique :-D)

Vue depuis le point Sublime sur les gorges du tarn

Nos 3 randonnees autour des gorges du Tarn

Ces 3 randonnées sont toutes les trois très belles ! Elles présentent des intérêts différents mais tous beaux !

J’indique le temps de marche que la montre GPS me donne. J’oublie toujours de l’éteindre, alors le temps de parcours n’est pas représentatif (je fais beaucoup de photos… 😀 ) . Pour le dénivelé, les chemins étant en bordure des gorges, la montre décale le signal GPS et indique bien trop !

Les 3 hameaux sur le causse Mejean

Nous sommes désormais sur le causse, à traverser un paysage de steppe ! Il y a un peu trop de muret pour nous rappeler le Kirghizstan, mais l’ambiance est sympa quand même ! Surtout que l’on s’est pris la pluie et que rien ne nous protégeait 😀 .

La balade est en forme de triangle entre 3 hameaux. On l’a bien aimé car elle permet de découvrir ce paysage désertique  en passant par des particularités des causses : les jolis hameaux, les trous d’eau pour récupérer l’eau (des lavognes), les abris de berger. Bref, une randonnée facile pour découvrir le causse Méjean.


Distance : 8.8km D+/- 240m

Temps de marche : 2h20

L’arche de baus del biel et les portes du Cinglegros

Nous avons voulu faire cette balade pour aller voir l’arche naturelle baus del biel. Cette arche est grande et majestueuse, au bord des gorges ! Le chemin est facile à trouver, il est praticable aisément, mais avec les jeunes enfants, il y a des passages où le bord est relativement abrupte quand même…  Ce n’est pas long pour atteindre l’arche.

Nous avons voulu poursuivre jusqu’au pied du Cinglegros pour faire une boucle. Au-delà l’arche, c’est là que nous avons pu observer les vautours fauve et leurs nids. Magique !

Le chemin retour au pied du Cinglegros, que nous avions repéré en pointillé sur la carte IGN,  était lui trop exposé. Il fallait descendre des échelles pas évidentes. On a renoncé et fait demi-tour. Le chemin balisé rentre par “l’intérieur”, mais on a préféré retourner auprès des vautours 🙂


Distance : 8.8km D+/- : je dirai 200 m en cumulé (la montre s’est perdue)

Temps de marche : 2h30

La corniche des gorges de la Jonte, vase de Sevres et de Chine

Cette dernière randonnée est aussi la plus longue, mais elle en vaut la peine ! Au départ du village Le rozier, nous sommes allés nous garer proche de l’antenne afin d’éviter une montée supplémentaire. Il y a peu de places de parking, mais nous sommes hors saison, il n’y a pas beaucoup de monde.

On commence donc la balade par la montée jusqu’à la corniche des gorges. Nous passons à proximité du rocher de Capluc, où nous tenterons d’aller au retour. La montée est raide, câblée. Nous nous arrêterons au pied du rocher final, car il y a une échelle assez haute quand même à monter. Fatigués de la journée et du week end, nous n’avons pas pris le risque d’y grimper sans système d’assurance.

Revenons à la rando sur la corniche. Après la côte, nous avons choisi le chemin qui longe la paroi le long des gorges de la Jonte. Quelques passages sont un peu aériens, il faut prêter attention aux enfants, mais pas de difficultés infranchissables. La vue sur les rochers environnants est splendide. On arrive sur les 2 rochers vases de Chine et de Sèvres. En poursuivant la balade, on longe un nid de vautour moine. C’est magique !

Pour le retour, on traverse un peu le causse, pour se retrouver à longer les gorges du Tarn. Ce côté est moins impressionnant que l’autre. La boucle est alors bouclée !


Distance : 11.9km d+/- ~800 / 900 m (la montre s’est reperdue)

Temps de marche 3h20

Observer les vautours des gorges du Tarn

La découverte magique de ce séjour ! Nous sommes en pleine période de nidification des vautours. Et dans les gorges du tarn, il y a beaucoup de vautours ! Nous avons donc pu facilement les observer au cours des randonnées que l’on a faite. Notamment, les vautours fauve qui étaient très nombreux sur la randonnée de l’arche baus del biel. Les photos ont été prises avec un bon zoom (je n’ai pas de téléobjectif), il ne faut bien sûr pas s’approcher des nids. Les vautours volaient proche de nous,même juste au dessus. Vous savez vous entendez le bruit, vous rentrez la tête avant de regarder tout autour ! C’était magique ! Ce n’était pas de la défense de leur nid, qui était loin, c’était juste que le thermique était là…

Le second type de vautour que nous avons eu la chance d’observer est le vautour moine. Son mode de nidification est différent : il s’installe au sommet d’un arbre. Celui ci a nidifié proche du chemin de randonnée en corniche sur les gorges de la Jonte. On peut s’arrêter avant et après une certaine zone, trop proche, il faut marcher sans bruit et partir le plus vite possible. Ce sont donc également des photos prises au zoom maxi.

Ces images viennent conclure ce beau parcours autour des gorges du Tarn. Nous avons beaucoup apprécié, même si nos plans initiaux de via ferrata et kayak n’ont pas pu être réalisés ! Les plans B méritent d’être des plans A 😀 . Nous n’aurons plus qu’à y retourner !

21 commentaires :

  1. Haha j’aime beaucoup ta conclusion ! Super roadtrip en tout cas, je note car on aime beaucoup ce coin, les Causses, tout ça. En plus les randos que tu proposes ont l’air accessibles ! Et puis les vautours ça devait être magnifique.

  2. En effet, ça avait l’air d’un chouette séjour! Et plein d’activités variées!

  3. Quelle chance de pourvoir observer les vautours dans ce paysage sublime. Et cette vue! Puis oh! faire sauter un jour d’école, c’est double chance.

  4. Quelle chance d’avoir pu observer des vautours ! Le Tarn est une très belle région, en toutes saisons !

    • Le causse Méjean et son ambiance de steppe 🙂

    • Très beau Road trip ! J’adore cette région c’est tellement beau! J’avais adoré la dernière randonnée que vous avez faites !
      N’hésitez pas à revenir car le kayak dans les Gorges c’est exceptionnel ! J’ai l’impression qu’il y a souvent des crus en mai car l’année où on a fait la descente on a eu de la chance à un jour près car on est arrivés juste à la fin de la crue et les locations reprenaient pile le jour où on avait prévu de faire la descente 🙂
      Il y a le chaos de pierre de Montpellier le Vieux a faire aussi si vous aimez les via Ferrara et les tyroliennes !

  5. Quelle belle ambiance de steppe sur les causses, j’adore ! Et la rencontre avec les vautours, ça doit être super ! 🙂

  6. Cela m’a fait plaisir de retrouver les paysages des gorges du Tarn et de la jonte que j’ai découverts cet été, mais je n’ai pas fait étape aux mêmes endroits. J’ai été étonnée de voir autant de vautours!

  7. Ce n’est pas très loin de chez moi… mais je ne les ai pas encore visitées. Ton article me confirme que je devrais le mettre sur ma liste à court terme !

  8. Moi qui suis toujours friande de découverte, j’avoue que ton article me donne fort envie d’aller me balader dans les gorges du Tarn. Tout comme le commentaire précédent, je vais le conserver précieusement !

  9. un itinéraire à garder en réserve! Les vautours sont impressionnants!

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !