Notre micro aventure inventee : le tour d’Albertville a pied, GR fait maison !

Tour d'albertville à pied, en famille

Vous connaissez le concept de la micro aventure ? Concept très marketing qui consiste à partir à l’aventure sur une période courte, aux portes de chez soi. J’aime ce concept de micro aventure, où chacun peut se construire sa propre aventure, selon où il est, selon ses envies. Tant qu’on sort de sa zone de confort, c’est une aventure. Quand on part vers une part d’inconnue, c’est une aventure. Je trouve juste le terme micro un peu péjoratif, chacun son niveau d’aventure ! L’important c’est de la tenter, l’aventure !  C’est d’ailleurs bien pour cela que ce blog s’appelle les aventures d’Arthur et Thibaut et pas les micro-aventures d’Arthur et Thibaut ! 😉

Revenons-en à notre micro aventure des vacances de printemps dernier ! Nous étions dans une période où les déplacements étaient limités à 10 km à la ronde. Notre cercle est plutôt sympa et les possibilités sont nombreuses… Plus que des balades à la journée, on se rappelle bien plus d’une itinérance… C’est comme ça que l’idée de faire le tour d’Albertville à pied a germé ! Et c’était parti à tracer des itinéraires pour évaluer le temps nécessaire et voir où on pouvait dormir. On choisira de faire un 3/4 de tour afin d’éviter de la route qui nous semble moins intéressante (et parce qu’il faut que l’on soit opérationnel à 14h pour un anniversaire de copain … 🙂 ). On choisit 2 étapes pour dormir chez des copains, en tente pour ajouter du fun ! Finalement notre 1ère nuit sera en van avec M. Papa (qui travaille :-/) et qui gèrera la logistique bagage du 2e soir, pour nous éviter de porter trop lourd !

Tour d’Albertville jour 1 : Maison, Mercury – Marthod, plan d’eau

Remontés à bloc, on part de la maison pour nos 3 jours de rando ! L’excitation retombe bien vite :-D, il faut vite vite trouver du bois capable de faire un beau bâton ! La forêt de Mercury n’est pas idéale pour cela. Mais on gère. On parcourt donc nos chemins habituels, mais sans jamais faire demi-tour, ou prendre la direction du retour. Sensation étrange, mais agréable !

On descend un peu, afin d’aller traverser le Chiriac et rejoindre les chemins plus rapidement. On va découvrir nos premières difficultés : les chemins marqués sur la carte et qui ont disparus… Durant les 3 jours, je vais jongler entre la carte IGN (l’appli IGN Rando) et l’appli Fatmap. Fatmap est plus à jour, mais IGNRando permet de voir les anciens chemins, qui malgré tout peuvent être intéressants et savoir ceux qui sont balisés randonnée … C’est le problème de faire son propre itinéraire : minimiser le temps à marcher sur les routes et avoir des chemins accessibles .

Notre parcours nous amène dans la forêt de Tal, que l’on connait quasi par cœur avec la course d’orientation. Et pourtant, on en découvre encore des recoins que l’on ne connaissait pas ! (Non non, on ne s’est pas perdu 😉 ) La forêt de Tal a un côté effrayant pour les garçons, car elle est dense, silencieuse par endroit. Nous sommes seuls, les chemins sont parfois très aventureux… ils sont contents d’en sortir ! 😀 Il ne nous reste qu’à descendre (à travers un champ, le chemin ayant disparu …) jusqu’au plan d’eau de Marthod !

Première journée terminée 🙂

Jour 2 : Marthod – Albertville, plaine de Conflans

Après avoir bien dormi en van au point de départ du lendemain avec Papa, on remet nos sacs à dos et en route ! On surplombe la vallée et on monte tranquillement dans la forêt de Cornillon. On traverse le parcours VTT de la Dev’albertville d’ailleurs ! Et là, un eterlou (chamois adolescent) saute litteralement sur Thibaut qui était devant. Il hurle ! L’eterlou s’enfuit de suite, mais les garçons sont traumatisés 😀 Il faut réussir à se calmer… Un petit coup de fil à papa pour raconter, un petit ravito et on repart ! Notre chemin va nous amener quasiment jusqu’à Queige, pas pour l’intérêt du chemin, mais toujours pour aller chercher un pont ! Cette fois ci , c’est celui qui nous permet de traverser le Doron.

On revient vers Albertville par la transbeaufortaine, sur le tracé du chemin qui permet de traverser l’Europe. Arthur se rêve à marcher jusqu’à St Petersbourg maintenant… Finissons déjà notre tour de 3 jours ! Péniblement, on arrive à Venthon ( le chemin de la transbeaufortaine depuis Queige n’est pas passionnant à pied), pour arriver à nouveau en terrain connu sur les coteaux de Farette, pour ensuite descendre vers la Plaine de Conflans, lieu de notre 2e nuit. Cette nuit, c’est camping dans le jardin d’une copine ! 

Jour 3 : Albertville, Plaine de Conflans –  Grignon, rte de Monthion

Dernier jour ! Nous partons légers car pas de pique-nique à porter, les affaires nous attendent ! On rejoint la forêt de rhonne par la passerelle piétonne, un peu vintage 😀 , pour passer l’Isère cette fois-là.  En terrain bien connu à nouveau on monte jusqu’à l’oratoire de Grignon pour avoir une dernière belle vue panoramique sur le pays d’Albertville. Puis c’est la descente jusqu’au point final de notre aventure, là où Papa vient nous chercher ! Nous avons choisi de ne pas faire la remontée vers Mercury, car il y a beaucoup de route à faire, et les chemins sont moins intéressants. Le tour n’est pas complet, mais en fait, on s’en fiche !! 😀

Voici la fin de notre petite aventure, aux portes de chez nous ! Nous avons quasiment fait le tour d’Albertville !! Même si on connaissait la plupart des chemins parcourus, l’itinérance nous a offert une autre vision de nos alentours. J’ai trouvé que partir sur un itinéraire sorti de mon imagination donne un goût d’aventure ! Chacun trace sa route ! Je l’avais déjà fait jeune, avec le tour de Nantes à cheval, d’aller faire la fête à la mer à pied ou à vélo (j’habitais Nantes) … Merci les copains qui appréciaient mes idées à la c** ! 😀 Cela a une toute autre saveur que de faire un itinéraire établi. Les paysages sont moins spectaculaires, mais le plaisir est ailleurs. Des idées ou des suggestions pour la prochaine idée à la c** ?

Pour retrouver nos autres randonnées famille en Savoie Mont Blanc, c’est par là !


Tour d’Albertville à pied en 3 jours

Itinéraire 3 jours – Tour d’Albertville

Jour 1 : 14.6 km / 620 d+ / 840 d- / 4 à 5 h de marche

Jour 2 : 15 km / 650 d+ / 870 d- / 4 à 5 h de marche

Jour 3 : 8.1 km / 350 d+ / 360 d- / ~ 2h30 de marche

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !