Tourisme historique à Lens, ca vous tente ?

Bien en retard pour le rendez vous EnFranceAussi d’Avril, je voulais quand même profiter du thème choisi par Malicia du blog Un pied dans les nuages “feu”. Au début, je voulais parler d’avoir les jambes en feu après une bonne côte… Mais finalement, j’ai envie d’aborder un sujet moins fun, mais tout aussi intéressant et surtout important. Le feu m’a ici inspirée : le feu de l’ennemi, le feu du combattant.

Suite à une conversation sur Instagram, une famille a vu ses projets de découvertes des plages du Normandie avortés par le virus. C’est intéressant de faire du tourisme historique en famille. Je me suis alors rappelée, que l’année dernière, avec l’équipe EnFranceAussi, nous vivions un de ces moments d’humilité dans des lieux de souvenirs dans les alentours de Lens. Vous pouvez découvrir le reste du week end à Lens ici, mais là je vais vous donner un bref aperçu de ce que l’on trouve autour de Lens sur l’histoire, notamment la période de la première guerre mondiale.

Le tourisme historique, bien pour les enfants ?

Je pense que oui. Même si les sujets sont difficiles à traiter, l’histoire est importante à expliquer aux  enfants. Le discours doit être adapté à l’âge cependant…

Par ailleurs, les lieux de mémoire auront souvent des programmes pour faciliter la visite aux familles avec des fascicules spécifiques ou des visites adaptées. Nous n’avons pas trop eu d’occasion de découvrir des lieux de mémoire en famille, mais j’aimerai bien si l’occasion se présente; surtout les musées, plutôt que les lieux de commémoration.

Pour finir, c’est bien de mixer avec des thèmes plus légers ! Ne pas tous les enchaîner d’un coup, sinon, la conversation du soir risque d’être un peu difficile …

Autour de Lens, quels sites découvrir ?

Lors de notre séjour en février 2020 (avant que l’on traverse tous un moment historique d’ailleurs…), nous avons eu l’occasion de visiter plusieurs sites historiques :

Le Memorial Notre Dame de Lorette

La nécropole Notre Dame de Lorette. Autrement dit, un cimetière… Beaucoup trop de croix blanches alignées. Cela me met toujours mal à l’aise.

L’anneau de la mémoire. Cet endroit est beau d’un point de vue architecture. Y sont gravés le nom de l’ensemble des soldats morts sur le territoire Nord Pas de Calais durant la 1ère guerre mondiale. On va y chercher si un membre de sa famille y est inscrit. Avec 580 000 noms gravés, il y a malheureusement des chances de trouver le sien.

Pour les enfants : la dimension historique est symbolique, le lieu est beau.

Le centre d’histoire. Autrement dit, un musée. On y trouve une exposition permanente très intéressante sur la période de la 1ère guerre mondiale. Un livret pour les enfants peut s’acheter, et il est bien fait. J’ai bien aimé cet endroit, qui a ma préférence parmi tous.

Des expositions temporaires y sont également organisées. Nous étions là pour le vernissage d’une de ces expos, qui sera reprogrammée on espère !

Le mémorial national du canada de Vimy

Vous êtes ici en terre canadienne. En mémoire des combattants canadiens, ce territoire a été offert au Canada. Vous serez donc accueilli par des canadiens ! Ce mémorial se visite en plusieurs parties :

  • Le monument (tout blanc qu’on voit de loin sur la butte). C’est un beau monument, mais qui ne passionnera pas les enfants.
  • Le musée, intéressant; la visite est assez courte.
  • L’extérieur du musée, avec une visite des tranchées. La partie la plus intéressante selon moi. On arrive à s’imaginer le quotidien des soldats. Un champ de bosses d’herbe, où il y a désormais des moutons, mais où les combats ont fait rage…

L’ensemble de ces sites sont d’accès gratuit. Je vous conseille néanmoins de participer à des visites guidées, qui permettent alors d’en apprendre plus sur la période de la 1ère guerre mondiale. Les guides sauront également répondre aux questions des enfants ! Avec les conditions changeantes en ce moment, je vous invite à consulter les sites internet des lieux :

Je n’aurai pas pensé spontanément à Lens Lievin pour faire du tourisme historique, mais il y a de beaux sites à découvrir et bien aménagés. Et vous, avez-vous l’habitude de visiter les lieux de mémoire durant vos vacances en famille ?

10 commentaires :

  1. Je vous invite à échanger avec les gardes d’honneur de l’ossuaire de NDL , des passeurs de mémoire et surtout ils peuvent vous faire vivre des anecdotes des familles à la recherche d’un aïeule . De nombreux cars scolaires sont accueillis chaque année !

    • Arthur et Thibaut

      Merci de cette information ! C’est sûr que l’Histoire est bien mieux quand on la raconte, pour les novices comme moi ou pour les familles, car c’est difficile d’aborder des sujets durs comme la guerre.

  2. Je ne pense pas forcément aux lieux de mémoire quand je visite une région (ou bien je vais dans des régions où il y a peu de ces lieux-là). C’est vrai que cela apporte un éclairage différent sur une région. Ca me fait penser qu’à cause des confinements, je n’ai pas pu m’organiser un week-end du côté des champs de bataille de la Somme, où les lieux de mémoire sont légion.

    • Arthur et Thibaut

      C’est intéressant à visiter même si ce n’est pas un haut lieu. A alterner avec une rando pour que l’atmosphère ne soit pas trop lourde.

  3. J’adore visiter les lieux de mémoire, je suis passionnée de l’histoire du XXème siècle et des deux grandes guerres alors j’approuve ce programme à Lens. Mais c’est vrai qu’avec des enfants il faut adapter la visite à leur âge. Mais quand ils deviennent assez mâtures (collège), ces sites deviennent d’utilité publique pour les jeunes générations.

  4. il y a de quoi faire en effet, et avec des supports qui ont l’air bien faits pour les enfants !

  5. Bonjour Virginie, Si l’occasion se présente, on aime découvrir les lieux de mémoire en famille. C’est un condensé d’Histoire toujours intéressant, et propice aux échanges avant/pendant/ après la visite. Ici on est 100 % pour ! Bises Sandrine

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !