Van – trip géologique autour de Dignes les bains

Vélodrome du vieil Esclangon

Au printemps 2023, nous avons prolongé un jour férié pour partir sur les traces géologiques autour de Dignes les bains dans les Alpes de Haute Provence. Nous voilà partis pour un court road-trip avec 2 nuits en van à la découverte de la richesse de la géologie de cette région !

Cet article participe au rendez vous #EnFranceAussi, que je ne présente plus ! Ce mois ci, c’est Sabrina du blog Tu Paris Combien qui nous propose un thème « sur les traces ». Pour ma part nous partons donc sur les traces de la formation des roches et de l’histoire de la terre…

La clue de Barles

Richesses geologiques autour de Dignes les bains, capitale des Alpes de Haute Provence

Ce département du 04 est sauvage. La préfecture est Dignes les bains, environ 17 000 habitants, soit la taille d’Albertville. La foule ne nous gêne pas comme ça ! Le département accueille un géoparc Unesco pour la richesse de sa géologie. Il s’étend sur toutes les Alpes de Haute Provence. Leur site internet est bien détaillé, et plusieurs routes proposent pour découvrir les différents lieux d’intérêts. J’ai pioché selon nos envies (et la météo) autour de Dignes les bains.

En van, nous avons dormi 2 nuits aux alentours de Dignes les bains, dans des spots park4night. Les 2 étaient chouettes : le premier à la clue de Barles et le second à Draix, à pied d’oeuvre pour la rando du lendemain.

J’aurai aimé pouvoir profiter du Evo bike park. Malheureusement, les places sont limitées et c’était complet lors de notre venue. De même, nous avions prévu de faire la via ferrata au dessus de Dignes les bains, mais la météo était très incertaine et annoncée orageuse. Donc nous avons pris 0 risque et renoncé. Tout cela nous donne une bonne raison de revenir !

Spot Dodo après la clue de Barles

La dalle aux ammonites

A la sortie de la ville de Dignes les bains, après quelques kilomètres, on arrive rapidement sur un parking à notre gauche où la dalle aux ammonites trône. J’avoue avoir été un peu déçue qu’elle soit aussi proche de la route. Aucun effort à fournir pour l’admirer. Ensuite, c’est une grande dalle avec des milliers de fossiles d’ammonites.

La visite est courte étant donnée que l’on est directement sur le lieu d’intérêt.

Les thermes de Dignes les bains

Après la vadrouille et avant de continuer notre chemin plus au sud, halte aux thermes. Vous commencez à connaitre notre technique pour nous laver … 🙂 On allie l’utile à l’agréable. Les enfants ne sont acceptés que les mercredis et dimanches, il faut bien viser.

Une eau naturellement chaude à 33°C alimente l’espace aqualudique. C’est super agréable. L’espace est bien fourni en différents bains. Notamment nous adorons les 3 bains à différentes températures (chaud tiède et froid). C’est super agréable. Des bulles, le sauna ou hammam. Que demander de plus ? Ah si petit bémol sur l’espace avec de la musique sous l’eau; ce n’est pas de la musique détente, du coup c’est sympa mais pas dans l’esprit bien être…

La clue de Barles

En poursuivant la route après la dalle aux ammonites pendant une vingtaine de minutes, on arrive à la clue de Barles. Ce lieu est vraiment beau. Mais… la route passe au milieu ! C’est à nouveau un peu frustrant d’admirer le lieu depuis la route. C’est pas grave, on sort le skate pour l’occasion 😀

La clue de Barles est un défilé avec des lames de roches. On peut admirer la déformation de la roche et l’empilement de différentes couches. C’est impressionnant. On peut également voir à l’entrée du défilé une oeuvre d’art d’Andy Goldsworthy, la sentinelle. C’est très sympa de voir de l’art In situ au sein des montagnes.

Les terres noires, marnes autour de Dignes les Bains

Les terres noires sont mondialement connues pour le VTT (oui au moins tout ça!). Rouler les terres noires, ça fait rêver. Mais manque de préparation à nouveau, tous les tours sont durs et longs. Il faudrait trouver des VTT électrique à louer et pouvoir rentrer en bus en faisant une traversée… Bien sûr sur un week end prolongé férié, c’est mission impossible sans avoir anticiper. Donc on reviendra mieux préparés 🙂 J’ai quand même voulu en profiter lors d’une rando à pied, dont je vous ai déjà parlé dans cet autre article.

J’ai trouvé que ce n’était pas évident de trouver où randonner pour voir les terres noires. J’ai beaucoup aimé notre tour, je vous le conseille. Une prochaine fois, j’irai également exploré au dessus d’Archail.

Les terres noires de Dignes les bains

Vélodrome du vieil esclangon et la lame de facibelle

Pour terminer ces découvertes géologiques, admirer le vélodrome était l’objectif premier pour la destination ! Cette déformation des roches est impressionnante. Au coeur du virage le plus visible du vélodrome, on aperçoit la lame de Facibelle.

Nous avons choisi de ne pas aller randonner au coeur du vélodrome mais plutôt d’aller l’admirer du point de vue en face. Excellent choix !

La clue de Pérouré est située juste après le départ de la rando. La montée serpente dans un ravin, avec des mouvements de marnes. Le chemin nous mène au refuge du vieil esclangon, refuge d’art. A nouveau, on y trouve une oeuvre d’art dans la nature. On peut la deviner à travers la fenêtre, sinon il faut prévoir de prendre la clé (se renseigner auprès de l’OT pour savoir où récupérer la clé). Ensuite, la montée se poursuit pour arriver au clou de la balade : le panorama sur le vélodrome. La lame de Facibelle est également visible au sein du vélodrome. Elle doit être sympa à voir de plus près elle par contre. Un panneau décrypte le paysage et notre ami Google devient notre meilleur allié pour bien comprendre.

Cette rando ne présente pas de grande difficulté. Nous avons mis 1h30 pour l’aller retour (hors pause), 4,8km et 300 m de dénivelé.

Le vélodrome du Vieil Esclangon

Voilà toutes nos découvertes au cours de ces 2 jours autour de Dignes les bains. Une belle découverte à approfondir lors d’un prochain séjour ! Pour cette fois ci, notre route s’est poursuivie vers les gorges du Verdon. A découvrir dans un prochain article !

13 commentaires :

  1. De toute beauté !
    Quel site magnifique. Je pense même avec la route à proximité, ça n’enlève rien au charme de ce lieu. Surtout avec un skate dans le van
    Coup de coeur pour La Clue de Barles.

  2. Ce sera ma destination prévue pour l’été prochain !! cela tombe bien, je vais mettre ton article de côté !

  3. Wouahou quelle vue ce vélodrome !! On est un peu comme toi: un peu déçu quand le point d’intérêt naturel ne nécessite pas un minimum d’effort pour y accéder . Mais j’ai fait de belles découvertes dans ton article. Je ne connais pas ce coin.

  4. Quels paysages fantastiques ! dommage que la route passe au milieu de la clue, oui tout le monde peut en profiter, mais les merveilles de la nature se méritent, j’aime quand il faut se « donner » pour atteindre un lieu exceptionnel, le charme opère mieux… le vélodrome est superbe. Je note la découverte dans mon carnet de voyage 🙂

  5. Que de beaux endroits ! Le vélodrome est impressionnant et la clue de toute beauté ! 🙂

  6. Wow, c’est magnifique, surtout le site impressionnant de la clue de Barles ! Merci pour ce joli reportage… ça me donne envie de retourner en été, là tout de suite 🙂

    • téléportation facile 🙂 Le site de la clue de Barles est effectivement très impressionnant. C’est dommage que la route passe au centre, mais ainsi tout le monde peut en profiter !

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !