Trail d’Albertville : notre premiere course, chez nous !

Pour continuer dans la lancée du trail, notre retour sur notre première course : la Belle Etoile, au cours du Trail d’Albertville, fin septembre dernier.

Le trail d’Albertville comporte 3 courses : La Belle Etoile, 10 km et D+ 600m , les Balcons de Mercury 21 km et D+ 1270m et le trail d’Albertville 45 km et D+3600m. Pour Papa et Maman, ce sera donc aujourd’hui le petit de 10 km (et oui, pas fou non plus pour une première course…)

20151225_112231

L’une des particularités de ce trail pour nous est … qu’il passe devant la maison ! Nous habitons sur le parcours ! Alors c’était trop tentant d’y participer !

Avant la course

Pour moi et Thibaut, ce sera journée chez notre copain qui habite en face du départ !! La logistique est plus facile quand on habite sur place …

Mais commençons par le début, la récupération du dossard : sur place le matin même, facile, pas de queue, je suis content d’avoir récupéré le dossard, la puce chrono pour papa et son mug souvenir :-D! Je meurs d’envie de tester les activités, mais ce sera pour la 2nde mi temps …

Retour à la maison pour se préparer puis c’est l’heure de s’approcher du départ et pour nous de rejoindre nos copains !!

DSC_0354Maman et sa copine “y’a plus qu’à” ! Et c’est moi qui prend la photo !

La course (par Maman)

Le départ approche, la pause pipi est toujours le moment critique… Il n’y en a que 2… direction la nature ! .. bon on trottine un peu, histoire de… Il n’y a pas énormément de monde, 280 personnes pour notre course. On se place sur la fin du groupe (pas fou !)… et c’est parti ! Le parcours est assez simple : ça monte , monte monte, jusqu’au fort de Tamié puis ça descend descend descend ! Il y a juste une petite montée au cours de la descente (c’est pour vous embrouiller…). C’est le parcours de notre (grand) tour du dimanche, alors on le connait par cœur, et notamment tous les petits coups de cul à passer.

J’ai trouvé difficile de se mettre à son rythme, les chemins sont étroits parfois et on ne peut pas doubler, au moins sur le début, après les 3 1ers kilomètres, c’est bon. Il faut réussir à se faufiler au bon moment, et à ne pas se faire endormir en suivant le rythme de quelqu’un d’autre (j’ai eu plutôt le problème du rythme trop lent que trop rapide !!). C’est ce qui m’a fait décrocher de ma copine : elle s’est faufilée, puis les montées sont trop raides pour moi pour accélérer.

Connaitre le parcours est un avantage indéniable, c’est motivant et surtout très important pour gérer son effort. On sait quand on arrive au ravito et à la fin! et surtout quand les montées vont enfin se terminer !! Pour l’arrivée au ravito, j’étais avec une autre fille qui était bien contente que je lui montre le chemin, car ce n’était pour le coup pas super bien balisée dans le fort.

Le parcours est très sympa, avec de beaux points de vue sur la vallée. On voit même le Mont Blanc !

20160123_112937(photo que j’ai prise après le trail, mais la vue est la même!)

La montée est réalisée plutôt en forêt dans de bons chemins. On arrive au collet de Tamié, que l’on dépasse jusqu’au fort. On traverse les souterrains au fort de Tamié, ambiance … avant de croiser les gens de l‘accrobranche et …. d’arriver au ravito !! Ah soif soif (j’ai pas pris d’eau en sac à dos, erreur !!) puis de descendre à tout rompre vers Mercury, en passant par la forêt de Plancherine.

photo de Alain Bénéteau

photo de Claude Albert (du Papa qui sort du ravito la bouche pleine !!)

Et voilà, première course nature terminée ! 1h31 plus tard. Je voulais la terminer en 1h30, donc je suis contente (je n’avais pas de montre, oui oui j’étais un peu en mode touriste…). Je ne suis pas trop fatiguée. Il va falloir apprendre à se mettre un peu dans le rouge maintenant !

Contents, on va retrouver les enfants : 2nde mi – temps ! Parole à Arthur :

Les activites de 2nde mi-temps !

DSC_0388Nous on a mangé, et on pète le feu pour aller jouer sur l’arrivée du trail ! On y retrouve un mur d’escalade, de la slack line et une tyrolienne ! C’est top !! Papa et Maman mange quand même saucisse frite / bière (après l’effort le réconfort) … et Thibaut une bonne gaufre au chocolat (pour lui le réconfort sans l’effort !)  ! On s’est bien éclaté tout l’après midi avec tout ça! Mais c’est pas tout ça, l’heure de la douche a sonné !

DSC_0393DSC_0377 DSC_0360

Bilan :

  • une course assez facile (pour le petit tour de 10 km, hein) qui monte d’un coup,
  • à taille humaine – pas des milliers de participants-,
  • pas de problèmes d’organisation,
  • avec de supers activités pour la famille.

⇒ On reviendra !

Par contre, cela change l’année prochaine, cela ne se déroulera pas au pied de chez nous, mais à Albertville même, au parc Olympique d’après la rumeur… Tant pis, on ira quand même ! 😉

On vous y retrouvera ?

3 commentaires

  1. Ping :La Fée blanche – un nouveau conte ? Non, un trail sur neige !

  2. Bravo pour ce trail ! J’ai hâte de reprendre la course à pied, mais ce ne sera pas avant d’avoir fini ma rééducation du périnée mi mars.
    Je pense refaire une ou 2 courses sur route et après je tenterai bien un trail aussi. Je vais donc suivre avec beaucoup d’intérêt cette nouvelle rubrique 🙂

    • Ahah merci ! C’est vrai qu’il faut bien attendre après les accouchements. Moi j’ai attendu 2 ans et demi !! 😀 .Chaque chose en son temps !!

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !