Qui dit montagne, dit vache, dit fromages ! Les fromages de Savoie [EnFranceAussi]

Nouveau rendez-vous #EnFranceAussi ! Le concept ne change pas (et notre Gentille Organisatrice, Sylvie du blog Le coin des voyageurs, non plus !) –  tous les premiers du mois, les participants du rendez-vous vous proposent un article sur un thème. Ce mois-ci, c’est l’excellente Chacha, du blog les aventures de la tribu de chacha qui nous propose de discuter « Fromages » … Normal, elle est ch’ti !! 😀  Mais en Savoie, le fromage se défend tout aussi bien… Petit tour d’horizon ! Je vais me concentrer sur les fromages au lait de vache.

 

C’est grâce à elles, tout ce bon fromage !

La tome

Tome de Savoie, Tome des Bauges, Tome de montagne, Tome blanche, Tome cerronée, Tome au marcs, Tome crayeuse… On n’en manque pas ! 😀  Une tome est un fromage à la pâte pressée non cuite, qui a une grosse croûte que l’on n’a pas trop envie de manger… La tome des Bauges doit son nom au lieu de fabrication (tout comme celle de Savoie ou de montagne). La tome céronnée est une vieille tome. Son goût est plus fort (mais trop bon !). La tome crayeuse est plus crémeuse. La tome au marc a du marc de raisin sur sa croute, ce qui lui procure un petit goût excellent ! 

La tome blanche est la seule différente. C’est un fromage fabriqué comme le début de reblochon et qui n’est pas « dur » comme les autres tomes. On peut difficilement, la prendre pour le casse croûte dans le sac !

La tome se déguste seule à l’heure du fromage, sur un bon pain cuit au feu de bois. Mmmmh.

Le reblochon (rebloch’ pour les intimes)

Un autre fromage typique du terroir des Savoies. Fromage au lait cru, avec une croûte fine, que l’on mange sans problème, contrairement à la tome. A peu près 10-15 cm de diamètre, on en a toujours un dans le frigo « au cas où » !

Ce fromage a un goût plutôt doux. Il est surtout nécessaire pour cuisiner la tartiflette ou la croziflette (tous les plats en « -flette » !!) . La croziflette, est une sorte de gratin de crozets (des petites pates carrés savoyardes) avec du reblochon comme fromage. On découpe sur la tranche le reblochon, et on pose les deux parties circulaires sur les crozets ! La tartiflette, est à peu près la même chose avec des pommes de terre.

Le beaufort

Pour terminer, le prince des gruyères : le Beaufort ! Mon préféré ! Je lui ai déjà consacré un article avec la visite de la coopérative laitière de Beaufort.

C’est un fromage à pâte pressée cuite cette fois ci. La meule est très grande, environ 50 à 70 cm de diamètre, et lourde aussi ! On est servi d’une tranche dans la hauteur. D’ailleurs, saviez-vous qu’ici on distingue le beaufort d’été et d’hiver ? Quelle différence me direz-vous ? L’herbe ! La vache mange de l’herbe d’alpage l’été, et du foin l’hiver ! Le goût du fromage s’en ressent. Goûtez les 2 fromages, et vous verrez la différence ! L’affinage d’un beaufort d’été peut durer jusqu’à 18 mois, mais ce fromage-là est plus dur à trouver, et il ne peut s’acheter qu’aux coopératives pour les fêtes de fin d’année.

Le beaufort se déguste tout seul également. Même pas besoin de pain, tellement il est bon !! 😀  C’est un des 3 fromages qui composent la recette de la fondue savoyarde également. Notre recette c’est 50% Beaufort, 25% Abondance et 25% Emmental. Forcément, on force sur le beaufort qui ne nous coûte pas très cher ici.

Quand on voit leur cadre de vie, les vaches ne peuvent faire que du bon lait ! 🙂

J’espère vous avoir mis l’eau à la bouche d’un bon petit bout de fromage de Savoie… 🙂 Si vous voulez vous en procurer à un tarif raisonnable, associez-vous à vos amis et commandez en ligne directement 😉  Oui oui, vous pouvez acheter du fromage par internet !! P.S : Je n’ai pas de part à la coopérative 😀 J’ai juste une carte beaufort : 10 kg achetés 1 kg offert !! mais qui ne marche pas par internet… Sur ce site, je ne vous conseille pas le fromage de tamié, qui est assez peu goûtu et qui est assez quelconque; pour le reste vous pouvez y aller ! 😉

 

Merci Chacha pour ce thème gourmand et filons chez toi découvrir d’autres fromages !

Enregistrer

19 commentaires

  1. Rooh là là ! Tu m’as trop mis l’eau à la bouche ! J’adore tous ces fromages dont tu parles, et aussi la croziflette et la tartiflette… Je ne savais pas par contre qu’on pouvait acheter du fromage en ligne par le biais de cette coopérative. Merci pour ce tuyau je vais étudier ça de plus près. Merci pour ce très bel article alléchant et appétissant : j’adore !

  2. J’adore tous ces fromages de Savoie !!! Et j’ai la chance de pouvoir être dans la région pour les goûter (avec modération bien sûr) ! 🙂

  3. Les fromages de montagne sont mes préférés !

  4. Ah la la le Beaufort ! J’en ai fait une cure.
    Merci Virginie pour ce reportage plein de saveurs.

  5. la tome est mon préféré 🙂 ah oui, 10 kg, faut avoir faim quand même :p

  6. Merci bien pour cet article gourmand ! Je suis un vrai fan de fromage et me suis régalé !

  7. A toi toute seule ta région c’est 50% d’un beau plateau de fromage
    merci de ta participation

  8. Moi je kiff la Tome des Bauges elle est juste divine

  9. Pour moi aussi, c’est le Beaufort. Tiens, bonne idée je vais en faire venir de ma coopérative préférée et retrouver dans mon univers banlieusard un peu de vos magnifiques montagnes!

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !