Ma première nuit en refuge au Parmelan, au dessus d’Annecy

Week end d’ouverture de la saison estivale, très beau temps : hop, nous voilà partis en route pour une nouvelle aventure : notre première nuit en refuge en famille !

DSC_0075Maman a utilisé un fascicule du CAF pour le choisir. Elle voulait une randonnée facile, qui permet d’arriver au refuge avec possibilité de faire une autre balade le lendemain, et des centres d’intérêts le long de la promenade… Le choix s’est porté sur le Parmelan, au Nord d’Annecy.

La randonnee


Lieu du départ – parking du chalet de l’Anglettaz

Durée – 1h45 – 2h aller jusqu’au refuge (380 m de dénivelée +)

Comment  – Sac à dos

AvisCarte –


Pour commencer, il faut prévenir que la route d’accès est un peu 4×4. Une partie se fait sur un chemin forestier et donc ça secoue ! Le chemin commence par une montée, qui me met directement en jambe « Maman, c’est trop dur, je veux être porté comme Thibaut, …. ». C’est le début des subterfuges pour me faire avancer : les jolies fleurs autour de nous , trouver les marques de balisage, découvrir et enrichir les cairns et puis surtout les labyrinthes de pierre… En effet, le plateau du parmelan est un énorme champ de lapiaz. Les lapiaz, ce sont des rochers creusés par l’écoulement de l’eau qui donnent une impression de labyrinthe ou de dentelle.

DSC_0053 DSC_0051 DSC_0097Après avoir traversé une petite forêt (et monté aussi…) le plateau laisse une vue qui s’étend à 360° : le lac Léman, le lac d’Annecy, les Aravis, la Tournette, le Mont Blanc… Un peu couvert, on n’a pas tout vu, mais c’est quand même superbe !

DSC_0067 PanoramaPapa nous aide à faire de l’escalade sur les rochers autour, cela coupe la randonnée par une activité qu’on adore !!

DSC_0054DSC_0043

Le chemin en lui-même est très caillouteux, pas de grosse difficultés mais il faut avoir de bonnes chaussures pour que cela ne deviennent pas problématique. D’ailleurs, ce coin est devenu un repère des traileurs d’Annecy (mais si, les gens qui courent dans la montagne) : chemin pas trop pentu mais attention aux chevilles avec tous ces cailloux !

DSC_0092 DSC_0091Après la nuit au refuge, on hésitait entre faire le tour par le milieu du plateau et revenir direct en reprenant le même chemin. C’est la seconde option que l’on a choisi, pour que l’on garde un bon souvenir (et pour aller pique-niquer et se baigner au lac…), et ça a réussi, j’ai envie d’y retourner (mais sans la marche si possible… 😉 ) . Maman a déjà fait le tour par le centre du plateau : on se retrouve en plein milieu des lapiaz, c’est impressionnant et super sympa. Par contre, avec les enfants attention à ce qu’ils soient attentifs, car ce sont quand même des trous partout. On le fera une autre fois !

La nuit au refuge

DSC_0058Le refuge peut accueillir 49 personnes, et il y avait déjà quelques personnes pour un week-end d’ouverture. D’ailleurs, nous étions 4 familles avec de jeunes enfants : deux étaient entre amis (avec 5 enfants, pour le plus petit vers 2 ans je pense), et une autre avec un bébé de 10 mois. Avec le bébé, ils se sont un peu sentis mal quand même, lorsqu’il s’est réveillé la nuit (plusieurs fois). Elle lui sautait dessus pour le calmer… Cela a du être un peu stressant pour eux. D’ailleurs le lendemain, on a plutôt parlé bivouac ensemble !

DSC_0066

Car oui, en refuge, c’est un grand dortoir, où tous les lits sont alignés ! Et on dort tous ensemble !! (En tout cas, celui-ci est comme ça) . Il y a des « chambres » mais sur le même principe, des grands lits tous collés. C’est la montagne, il faut aimer la promiscuité !

DSC_0082(ça c’était notre espace à tous les 4 pour la nuit)

Au refuge, pas d’eau courante, les toilettes sont à compost. Pour le lavage de dent, c’est avec la gourde ! Les toilettes sont à l’extérieur, alors d’ailleurs les pipis nocturnes se font à la lampe frontale ! 😉 Nous avions choisi la formule demi pension, donc le repas du soir est assuré par le refuge : très copieux et très bon. On a beaucoup aimé ! Soupe carottes-oignons (on en a repris…), tartiflette, fromage et gâteau en dessert ! Même trop copieux…On peut acheter des boissons pour l’apéro ou le repas aussi.

DSC_0060 Ce refuge est bien adapté pour les familles car facilement accessible et ce n’est pas un départ pour des courses d’alpinisme. Alors pas de réveil à 3h, 4h ou 5h du mat’. Le petit déjeuner est à 7h30/8h. C’est d’ailleurs pour cette raison, que la brochure du CAF aide : pour repérer les bons lieux et éviter ceux où on ne se sentirai pas à notre place.

Pour conclure, on a adoré cette nuit en refuge. Entre le bivouac et le refuge, je n’ai pas su dire ce que je préfére… Ce n’est pas complètement pareil. On peut dans les deux cas profiter de la beauté des alentours à la tombée de la nuit.Mais on dort quand même bien mieux en refuge !

DSC_0079

En pratique : penser à réserver en téléphonant à l’avance,surtout pour un refuge comme celui-ci, facilement accessible. Nous avons réservé la veille, mais c’était le premier jour aussi… Le refuge organise des soirées. A regarder sur internet…

Et vous, vous avez un autre refuge à me conseiller ? Envie de tester celui ci ?

Enregistrer

15 commentaires

  1. Bonsoir,

    D’où est-ce que vous êtes partis pour le Parmelan ? nous l’avons fait (sans les enfants) et nous avons mis 2 bonnes heures pour arriver au refuge sans arrêt et en “speedant”. Nous sommes passés par le côté qui peut donner le vertige… ce que je ne ferai pas avec les petits.

    Super ce blog, cela me motive à en faire et je vais en programmer un d’ici septembre !
    Si vous avez un conseil pour un refuge qui donne des soirées sur le thème des étoiles je suis preneuse.

    Est-ce que vous pouvez me donner également le lien des refuges CAF svp ?

    Bonne continuation .)

    • Bonjour,
      je pense que nous sommes partis de l’autre côté par rapport à vous. On a traversé le plateau plein de lapiaz, c’est très sympa !
      Pour le refuge, nous avons fait il y a 2 semaines une soirée astronomie au refude d’Averole en Haute Maurienne (j’écrirai bientôt… quand je trouverai le temps !! 😀 Il faudra revenir sur le blog ) . Pour terminer, sur le lien du caf, il change chaque année, je vous conseille de taper sur google “refuges en famille” et vous tomberai dessus directement ! (et plus bas, sur notre article dédié au refuges en famille !).
      En tout cas allez y, ce sont des bons moments pour les enfants, nous sommes de grands adeptes !

  2. Ping :Randonner avec des enfants (ou bebes) en montagne : conseils pratiques

  3. Je découvre votre site et votre blog – super sources d’idées! Mon mari travaille 1 WE par moi et nous avons mis en place une tradition avec mes 2 enfants (3 ans et 6 ans cette année) de passer ces WE en refuge.
    Nous avions testé le refuge des tinderets et de la pointe percée l’année dernière – les chalets de varan cet été. Nous avons été reçus comme des rois aux Tinderets et à Varan – ce sont des souvenirs inoubliables!
    Je vais continuer à vous suivre – un conseil pour mi septembre? je pensais aller au refuges de sales, mais le parmelan a l’air chouette!
    Merci ++

    • Arthur et Thibaut

      Bonjour, et merci de la visite ! Je ne connais pas les Refuges de varan et des tinderets. .. c’est moi qui vais m’Inspirer!
      Le parmelan est bien car facile d’accès, le petit pourra marcher (au moins une grande partie) , c’est tout confort et les lapiaz sont très Jolis! J’ai beaucoup aimé le fond d’aussois aussi, balade facile, on y voit les marmottes aisément le soir et il y a le renard aussi !

  4. Ping :Les refuges de montagne en famille : mode d’emploi

  5. Merci pour le lien vers la brochure du CAF.
    mes enfants ont eu droit à leur 1ère et à leur 2ème nuit en refuge cet été : on avait choisi les Evettes et la Leisse. les deux ont ont laissé un très bon souvenir

    • Y’a pas de quoi ! Cela ne va pas m’aider à choisir pour une prochaine nuitée 😉 Je suis bien tentée par les Evettes quand même…

  6. et il me tarde que notre Joujou soit assez grande pour ce genre d”expérience bivouac/refuge …

    • Arthur et Thibaut

      Merci ! Je pense qu’il n’y a pas trop d’age pour les enfants, c’est la capacité des parents à porter qui influe !! 😉

  7. ton article est super bien fait et tes photos sont superbes ! moi qui ne suis pas une grosse fan des montagnes, tes photos me donnent toujours envie d’aller crapahuter 🙂

  8. La prochaine fois, c’est en bivouac au sommet ?

    • Arthur et Thibaut

      C’est vrai que c’est un bon endroit pour bivouaquer ! Pour notre prochain bivouac, je pensais plutôt aller au Semnoz. Je ne connais pas, et comme il n’y a pas trop de lieu pour dormir, ce sera parfait!

  9. c’est un truc que je n’ai jamais fait !! A mettre sur ma to do list !! 🙂 ça doit être bien sympa avec les enfants et ils sont tellement adaptables ! Et ton article explique bien comment ça se passe . Bonne journée

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !