Quelles activités vers le lac St Jean et le fjord de Saguenay en famille ?

Après le parc de la Mauricie, et Montréal nous avons pris plein Nord ! 😀 Suite de nos aventures québecoises en famille avec la région du lac St Jean et du fjord de Saguenay.

Environ 4h de route séparent le parc de la Mauricie et la berge sud du lac St Jean. La route est très jolie, mais pas facile de trouver un endroit où s’arrêter pique niquer… Nous avons poussé jusqu’au parc des Chutes-de-la-Petite-Rivière-Bostonais à La Tuque.

route vers le lac St Jean

Quelques heures au parc des Chutes de la Petite Riviere Bostonais

Nous avions notre casse-croûte dans la voiture, mais vous trouverez de quoi manger sur place.

Ensuite, il y a un petit musée sur les animaux locaux empaillés. Comme on n’a vu que peu d’animaux sauvages, les garçons étaient contents de voir à taille réelle. Il y a également un autre petit musée sur la trappe, (qui fait partie du patrimoine québecois), sur la vie sur la rivière qui servait à charrier les bois. Impressionnant à voir.

Nous avons surtout couper la route, alors dégourdi les jambes ! La balade qui fait 3 km est sympa, et permet un joli aperçu des chutes. Les cascades sont jolies, même s’il ne faut pas venir exprès… La baignade est interdite, mais bon je pense qu’elle est tolérée quand on s’éloigne des chutes.

Ce parc est une très bonne halte sur la route reliant la Mauricie et la région du lac St Jean , en plus l’accès est gratuit !

Lac St Jean – Roberval

Nous logions à l’auberge du lac à Roberval. (Là, les détails pratiques de notre voyage) Et là, il y avait un spa autorisé aux enfants !! Toutes visites ce sont immédiatement arrêtées. 😀 Même si la chambre était petite, je conseille cette adresse pour le spa et… des machines à laver + sèche linge gratuits et accessibles !! Bref, pause technique à Roberval. Nous avons juste profité du port en balade nocturne après le resto et pour manger une glace.

Au lac St Jean, vous pourrez vous régaler… Il y a plein de microbrasseries (où vous ne pourrez pas aller avec les enfants) qui proposent de très bonnes bières ! A prendre au supermarché, ou quand vous mangez au resto ! Il y a également des bleuets enrobés de chocolats … Mmmmmh ! Ce sont les bleuets des trappistes, vous ne pourrez pas les rater ! Les cranberries enrobées sont très bonnes aussi 😀

Lac St Jean – le zoo de St Felicien

Tout le monde nous l’avait recommandé, donc direction le zoo de St Félicien pour une journée. Il y a deux espaces dans le zoo. Une première partie où les animaux sont en enclos, grand mais quand même. Le second espace est beaucoup plus grand, plus naturel, et là nous sommes dans un train et pouvons apercevoir les animaux.

Dans l’espace avec les enclos, des animations sont planifiées toute la journée, notamment la nourriture des carnivores, qui permet de les voir.

Les espaces sont agréablement aménagés avec des parcours jeux au milieu pour les enfants !

Les animaux n’ont pas l’air malheureux, car on a trouvé qu’ils étaient très visibles, qu’ils jouaient beaucoup entre eux. Ce ne sont que des animaux susceptibles de vivre au climat québécois. Donc les tigres, ce sont des tigres de sibérie, les chameaux , des chameaux de bactriane, etc…

Pour le train, nous avons trouvé cela mal fait, car il faut faire la queue pour monter dedans, Nous avons attendu 1 heure.  Il serait certainement facile, de pouvoir réserver son créneau horaire en arrivant, et ainsi éviter la queue à tout le monde.

Au final, nous avons passé une bonne journée, et nous n’avons pas eu le temps de tout voir/ faire. Il faut bien prévoir la journée !

Lac St Jean – la parc de la pointe taillon

Deuxième lieu d’hébergement en rive Nord du lac : le parc de la pointe taillon, où nous avions un prêt à camper. Le camping est à distance du parc en lui-même, il est nécessaire de reprendre la voiture. Le camping est top : accès direct à la plage … C’est trop beau ! Et la baignade au réveil, c’est cool 😀 Le lac est très adapté aux enfants, car la profondeur ne se fait pas brutalement. Il faut faire des bornes avant d’avoir de l’eau jusqu’à la tête ! (on s’est arrêté bien avant!)

Pour la journée de balade, nous avons choisi de louer des vélos au parc de la pointe taillon. Il n’y a pas énormément de parcours à faire, mais pour une journée, c’est suffisant ! La boucle autour du parc fait près de 40 km, ce qui est quand même trop pour les petits loups. Nous avons fait 30 km en tout. Thibaut a du être poussé sur les 10 derniers kms, par un bâton quand même… Nous avons fait un aller retour jusqu’à un observatoire au relais des Brasenies en nous arrêtant à la plage quand l’envie nous prenait. Il y avait pas mal de soleil, alors nous cherchions l’ombre aussi…

La balade est très jolie et agréable dans le parc. Pour finir la journée, la plage près du centre de découverte est très bien !

Le fjord du Saguenay – rive Sud

On reprend la route en direction du fjord de Saguenay, sous la pluie… On en profite pour de bonnes courses, mais toutes les haltes envisagées tombent sous l’eau… Notre choix se porte sur le musée du fjord à La Baie, proche de la baie des Haha.  Il n’est pas top, je n’ai pas trouvé très intéressant… je ne vous le conseille pas vraiment, sauf si comme nous vous êtes sous l’eau ! On rejoint notre logement le Perchoir, qui est super quand à lui ! On s’y sent très bien et c’est parfait pour finir une journée à glander !

On poursuit ensuite notre route jusqu’au parc SEPAQ du Saguenay, secteur Baie Eternité, en rive Sud, pour prendre notre prêt à camper dans la forêt ! 

Randonnee de la statue

Cette randonnée part du centre de services, elle fait 7 km et monte un peu quand même ! Ce n’est pas la plus facile que l’on est faite, cependant elle se fait bien ! Elle offre de beaux panoramas sur le fjord et l’anse de la baie éternité. On arrive au cap trinité, avec la statue.

Le fjord est immense, alors les paysages sont beaux mais je m’attendais à quelque chose de plus encaissé, et j’ai été un peu déçue. Ce n’est pas le paysage qui m’a le plus plu du séjour.

Point de vue de l’anse de la tabatière

Le lendemain, nous sommes sortis du parc pour y rerentrer plus loin … au point de vue de l’anse de la tabatière. Il n’y a pas de petites balades à proximité, et le péage est juste sur le parking. Il n’y a pas grand-chose d’autre à voir que la vue. La vue est belle, mais si vous n’avez pas votre entrée au parc, ne payez pas exprès, cela ne vaut pas l’entrée quotidienne je trouve.

A proximité, la ville de l’anse St Jean est le lieu de départ pour les balades en bateau ou kayak. Pas de kayak pour nous, car nous avions réservé pour en faire sur le St Laurent pour voir les baleines… Mais par contre, on a mangé des glaces 😀

Centre de decouvertes et de services du secteur Baie Eternite

Prévoyez-vous un petit temps pour visiter l’espace d’explication du centre de découvertes, car il est bien fait pour expliquer la formation du fjord, et son “fonctionnement”.

Balade en rabaska

Pour terminer notre séjour au Saguenay, nous avons réussi à avoir des places pour faire un tour en rabaska, un grand canoë. Contrairement à la Mauricie, nous avons pu réservé notre place, et en arrivant 2 jours avant, nous avons quand même pris les dernières places… La réservation se fait au centre de services.

La balade est “animée”, c’est sympa pour découvrir la vie d’époque et agrémenter la balade.

On a bien aimé notre sortie !

Voilà qui clôture notre séjour dans la région du lac St Jean et du fjord de Saguenay ! Prochaines étapes (à venir… 😀 ) Tadoussac et le Charlevoix  ! Si vous avez des questions ou remarques, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

4 commentaires

  1. Ping :Baleines, beluga, mont des cygnes … Tadoussac et le Charlevoix

  2. Bonsoir,

    Un beau séjour avec de superbes paysages !
    J’ai tellement hâte de pouvoir y aller !

    Belle soirée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  3. Félicitations pour vos idées! Mais nous vous souhaitons un jour un arrêt chez nous à 6 km au Nord de Roberval. La communauté ilnu de Mashteuiatsh pour visiter le musée amérindien et pourquoi pas fabriquer un objet par vous ou vos enfants avec des guides. Vous baladez, s’arrêter à la plage du Camping Robertson, ou bien manger à la cabane du Raffiné , en contemplant le coucher de soleil. Rencontrez des conteurs ou des aînés parler de leur culture amérindienne. le deuxième weekend de juillet , vivre au rythme des tambours du Grand Rassemblement des premieres nations …… Qui s’est un jour, nos pas se rencontreront prés du Pekuakami Shakahikan (Lac-Saint-Jean). Bonne continuation avec votre blog!

    • Merci de votre visite par ici ! Il a fallu effectivement faire un choix parmi toutes les activités possibles… Qui sait, peut être qu’effectivement on se croisera !

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !