Course, Nage, VTT, trail, tir à l’arc en 1 jour : le raid de Menthon St Bernard !

« Tiens Marion, ça te dirait de faire ce raid ? – Ouais ! » Mais qu’est-ce qu’il m’a pris ce jour-là ??

Samedi 7 Octobre.  2°C. Le lac d’Annecy fume de froid. 8h du mat’. Mais qu’est ce qu’on fait là ???  Le raid de Menthon Saint Bernard !

Après avoir fait des trails (le plus long : les 22 kms des passerelles), du run & bike avec l’ancilevienne, testons le raid ! Ce sont des épreuves combinées à faire en binôme à savoir :

  • Le matin : 5,5 km de course à pied, 440 m de nage dans le lac, 11 km de run & VTT.
  • L’après-midi : trail de 14 km, d+ 950m ; tir à l’arc ; épreuve surprise.

En nous inscrivant, je n’avais pas réalisé que c’était quand même costaud comme journée pour moi… Mais on a réussi !! Et je vous raconte tout cela !

La vue du lac fumant nous a clairement refroidies : on se les pèle … !! Autour de nous, certaines sont juste en maillot et T-Shirt. Oh mon dieu. Beaucoup de triathlètes aussi avec les combi. Et allez c’est parti !

Ça part vite et en côte… La montée au château de Menthon Saint Bernard. Je marche déjà dans la côte, car la journée va être longue, pas besoin de se cramer déjà. On arrive relativement vite à la natation, vue qu’elle est au bout de 4 km .

C’est le moment tant redouté : se mettre dans le lac un 7 Octobre ! Le changement de vêtement n’est pas optimal, « la transition est à revoir » dirait les pros !! Je suis donc en maillot et en lycra en haut. Il est top ! J’ai investi pour l’occasion, mais je le réutilise depuis. L’entrée dans l’eau n’est pas si dure que cela. Je suis quand même saisie et le souffle est court et coupé…. Je n’arrive pas synchroniser ma respiration avec la nage. Oh la la  ça va être long… En plus, je ne sais pas bien nager le crawl alors je brasse…. Mais ça y est je me détends et m’habitue à la température et c’est parti. Bon j’ai de la buée dans mes lunettes, alors je ne vois pas grand-chose. Marion, qui est plus rapide (cela sera le cas tout le temps 😉 ), se retrouve devant et du coup me guide ! Et voilà, on a déjà fini la natation ! Pas si horrible en fait !

On se change, jette notre sac poubelle plein de nos affaires mouillées dans la remorque, un peu de ravito et c’est reparti ! On remonte chercher le VTT. 1,5 km en côte. Puis c’est reparti pour le run & VTT. Alors que revoilà le château de Menthon (et donc la côte…) . On est monté par la route. Marion vole devant à vélo et aussi en courant 😀 En fait là le VTT n’est pas du repos comme à l’Ancilevienne ! Et comme je ne suis pas douée à vélo non plus, j’en ch**… (en fait je ne suis douée qu’au tir à l’arc, mais on n’y est pas encore… ) . Certains passages sont un peu techniques, du coup je cours et là ça va je suis à l’aise ! Marion se débrouille nickel en VTT ! Le tracé nous emmène jusqu’au dessus du roc de Chère en dessous de Planfait. Une jolie descente plus tard, nous voilà sur le retour. On trouve notre rythme de changement. Et on arrive au bout de 2h09 d’efforts ! Contentes de nous !

J’ai déjà mal aux jambes et m’arrêterais finalement bien à l’épreuve du matin !!

Bon faut récupérer maintenant. Ils sont tous allongés les pieds en l’air, on fait pareil, ça doit aider la récup…  On mange : salade de lentilles, taboulé, banane. Mmmh un vrai repas de sportif ! On a  un peu moins de 2 h de pause avant de rattaquer. (fallait aller plus vite le matin, pour plus se reposer 😉 )

Ca passe très vite, nous voilà déjà au départ de la rando-trail.

C’est reparti vers le château de Menthon ! 🙂 On l’aura vu celui là !! Mais on le dépasse largement en montant « dré dans l’pentu » . Les côtes sont d’une raideur… Je pense que c’est le matin n’aide pas, mais je les ai trouvées super raides ! On ne fait que marcher bien sûr. Marion me pousse même pour m’aider. On monte dans la forêt sous les dents de Lanfon. On aperçoit des belles vues sur le lac. On profite quand même bien, on papote. La montre est bénie pour voir le kilométrage avancé et cette montée interminable s’approchait de la fin ! Mais la voilà avalée ! Il faut descendre. Là c’est à nouveau bien raide aussi !! Encore super dur pour les jambes. Décidément ce parcours est vraiment terrible. J’arrive à courir en descente et sur le plat.

Dès que cela monte un tout petit peu, je n’ai plus de jus pour courir. Une dernière côte terrible pour arriver au pied de voie d’escalade, et on rejoint (enfin !) l’aire de tir à l’arc !! Aaah enfin ! Là, on a une volée de 2 flèches chacune. On gère ! Jaune et rouge pour moi, rouge et bleu pour Marion. On gagne des minutes 😉 On repart avec les enfants de Marion à fond les ballons (enfin son fils de 5 ans court plus vite que moi là, hein !) pour arriver à l’épreuve surprise…

Nous sommes alors attachées dos à dos. Elle a un gant de boxe et moi j’ai une cuillère dans la bouche avec une balle de golf dessus. On doit faire un gymkhana : slalom, passage du banc, etc… Marion doit ramasser un volant de bad avec son  gant de boxe, et ça y est on a géré à nouveau !! On est libéré et on court vers l’arrivée !! Ligne franchie au bout de 2h41 !!

C’était dur, mais on est super fières de nous ! C’était une super expérience.

Bravo à l’organisation, pas de souci pour les ravitos. Si l’aventure vous tente n’hésitez pas à vous inscrire pour 2018 ! En plus on court pour la bonne cause, pour l’association du combat d’Elena

Pour terminer cet article, la vidéo de notre raid vu de l’intérieur ! Désolée d’avance du mal de mer 🙂

 

3 commentaires

  1. Félicitation, voilà bien une chose que je ne ferai absolument jamais !

Laissez nous un petit mot, ca nous fait super plaisir !